Top 14 (J7) : La jeunesse toulousaine n'a pas fait le poids face au Stade Français Paris

Top 14 (J7) : La jeunesse toulousaine n'a pas fait le poids face au Stade Français Paris©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 01 novembre 2020 à 22h53

Dans une affiche de la 7eme journée du Top 14 déséquilibrée, le Stade Français Paris a pris le meilleur sur le Stade Toulousain, venu dans la Capitale avec une équipe rajeunie.



Pari perdant pour Ugo Mola. Face aux absences sur blessure et aux internationaux appelés en sélection, le staff du Stade Toulousain a fait le choix d'aligner une équipe nettement rajeunie pour l'affiche sur la pelouse du Stade Français Paris. Malheureusement, avec un XV de départ bien plus expérimenté, les Parisiens n'ont pas fait dans le détail. Incapables de l'emporter sur leur pelouse du Stade Jean-Bouin depuis le début de la saison, battus par Bayonne puis le Racing 92 dans le derby, les joueurs de Gonzalo Quesada ont profité du déséquilibre entre les deux équipes pour retrouver le sourire. Au terme du premier quart d'heure de jeu, l'issue de la rencontre ne faisait plus de doute. Dès la 4eme minute, Julien Delbouis a lancé le club de la Capitale. Après une passe sautée de Jonathan Danty et une percée de Telusa Veainu, le trois-quarts centre parisien a aplati le premier essai de la rencontre. A peine trois minutes plus tard, en sortie de maul, Veainu a profité d'une défense toulousaine apathique pour servir sur un plateau Arthur Coville, auteur du deuxième essai. Ayant nettement le contrôle du ballon, les Parisiens ont continué de pousser dans cette entame de match à sens unique. A la suite d'un jeu au pied de Joris Segonds, Jonathan Danty a pu se saisir du ballon et, à l'arraché, aplatir le troisième essai de son équipe.

Toulouse a (un peu) réagi

Vexés de ce premier quart d'heure manqué, la jeunesse toulousaine s'est rebellée deux minutes plus tard. Selevasio Tolofua a attaqué la ligne puis, sur une passe après contact parfaite, Matthis Lebel est allé marquer le premier essai du Stade Toulousain dans cette affiche... Or, il a été le seul pendant une très longue période. Après avoir abandonné le bonus défensif, les joueurs de la Capitale l'ont repris peu avant la demi-heure de jeu. Sur une touche, Tolu Latu voit ses coéquipiers former un ballon porté qui a enfoncé la défense toulousaine et emmené le talonneur international australien à l'essai pour donner 21 points d'avance au Stade Français Paris à la mi-temps. Privés de Tristan Tedder dès la mi-temps à la suite d'un protocole commotion, Ugo Mola a remodelé son équipe avec Zack Holmes passé à l'ouverture et Matthis Lebel décalé à l'arrière pour laisser Dimitri Delibes sur l'aile. Une nouvelle organisation qui n'a pas fait de miracles. Après un 21-0 en début de première période, les Parisiens ont infligé aux Toulousains un 13-0 en entame du deuxième acte. Trop indisciplinés, les joueurs d'Ugo Mola ont offert des munitions à Joris Segonds qui n'a pas laissé passer l'occasion pour corser un peu plus l'addition dans cette rencontre. Deux positions de hors-jeu de la défense toulousaine ont été converties en six points par le jeune demi d'ouverture du Stade Français Paris.

Les Parisiens enfin victorieux à domicile

Dans la foulée, Paul Gabrillagues s'est signalé pour marquer le cinquième essai de sa formation. A l'image de l'essai de Tolu Latu, c'est sur un ballon porté que le club de la Capitale a trouvé la faille. Sur une touche à cinq mètres, les Parisiens ont fait reculer leurs adversaires pour permettre à leur deuxième-ligne d'aplatir. Avec un écart de 34 points et de quatre essais, les joueurs de Gonzalo Quesada ont pu voir venir mais, malgré le contrôle du ballon, les Toulousains se sont montrés trop imprécis et, à sept minutes du terme de la rencontre, le jeune demi de mêlée international canadien William Perciller a transformé son premier ballon en essai. Après un coup de pied à suivre pour lui-même, Sefanaia Naivalu a pu offrir un caviar au joueur de 21 ans, qui a profité d'une défense toulousaine absente pour corser un peu plus l'addition. Ne voulant pas terminer le match sur une mauvaise note, les Toulousains ont haussé le ton et, après une première tentative manquée par Guillaume Cramont, l'arbitrage vidéo ne permettant pas d'assurer que le talonneur remplaçant avait bien aplati, c'est Charlie Faumuina qui a conclu le match avec un essai en force après une succession de temps de jeu. Le Stade Français Paris a su saisir l'occasion pour s'imposer à domicile (48-12) et remonter sixième rang quand le Stade Toulousain, qui devait s'attendre à un tel résultat, recule au troisième rang après cette deuxième défaite en deux doublons.

TOP 14 / 7EME JOURNEE
Samedi 31 octobre 2020
Brive - Clermont : 21-43
Bordeaux-Bègles - Agen : 71-5
Castres - Racing 92 : 28-26

Dimanche 1er novembre 2020
Pau - La Rochelle : 24-35
Stade Français Paris - Toulouse : 48-14

Reportés à une date ultérieure
Bayonne - Toulon
Lyon - Montpellier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.