Top 14 (J6) : Toulon s'est fait peur

Top 14 (J6) : Toulon s'est fait peur©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le samedi 30 septembre 2017 à 17h29

Les Toulonnais ont su faire preuve de maîtrise en première période avant de trembler en seconde mi-temps pour s'imposer 26-20 contre La Rochelle lors de la sixième journée de Top 14.

Le résumé
Le Rugby Club Toulonnais s'est imposé face à La Rochelle 26-20 grâce à une bonne première mi-temps. Les Toulonnais ont démarré la partie tambour battant en inscrivant un essai dès la troisième minute. Hugo Bonneval est venu conclure en bout de ligne et donner l'avantage à ses partenaires d'entrée de jeu (7-0). Les deux équipes ont proposé beaucoup de jeu en ce début de rencontre mais les hommes de Patrice Collazo ont fait preuve de trop d'imprécisions. A plusieurs reprises, les Rochelais ont commis des en-avants à quelques mètres de l'en-but toulonnais. Jusqu'à la 26eme minute, les supporters varois ont assisté à un duel de buteurs. Anthony Belleau et Brock James se sont rendu coup pour coup mais c'est le RCT qui était devant au tableau d'affichage (10-6).
La Rochelle en infériorité numérique pendant 20 minutes
L'arbitre a accordé un essai de pénalité aux joueurs de Fabien Galthié pour une faute de Uini Atonio qui a empêché l'avancée d'un maul (17-6). Le pilier a écopé d'un carton jaune sur cette action, laissant ses partenaires en infériorité numérique, tout comme l'arrière Kini Murimurivalu, sanctionné un peu sévèrement pour un en-avant volontaire juste avant la pause (39eme). Au retour des vestiaires, le RCT menait 20-6 grâce à une première mi-temps dominée mais la tendance allait s'inverser. Patrice Collazo a su trouver les mots pour remotiver ses troupes et les Rochelais ont montré leur capacité à jouer debout. Malgré quelques petites imprécisions toujours présentes, Victor Vito a réduit la marque à la 57eme minute après un beau travail de Lacroix (23-13). Un essai pour faire douter les Toulonnais qui n'ont pas réussi à occuper le camp adverse sur cette période.
La Rochelle aurait pu l'emporter à la fin du match
Les partenaires du Néo-Zélandais ont pris le contrôle de la partie et ont enchaîné les temps forts. Brock James a aplati sous les poteaux pour permettre à son équipe de revenir à trois points du RCT (23-20) alors qu'il ne restait que dix minutes de jeu. La défense varoise a tenu bon jusqu'à la fin du match devant sa ligne et n'a pas plié après avoir été pilonnée dans les dernières minutes. Toulon s'impose 26-20 contre une valeureuse équipe de La Rochelle qui n'a pas abandonné pendant ce match et signe un deuxième succès de rang pour la première fois de la saison. Les Rochelais descendent à la quatrième place du Top 14 à cause de cet échec et ne tiennent pas leur revanche de la demi-finale perdue l'an passé.

L'homme du match : Anthony Belleau (Toulon)
Le jeune demi d'ouverture toulonnais a prouvé samedi après-midi qu'il aime bien affronter l'équipe de La Rochelle. Anthony Belleau a retrouvé sa réussite en tant que buteur avec un beau 5/5. Treize points et une prestation digne des plus grands, le numéro 10 a été capable d'alterner avec du jeu au pied intelligent lorsque son équipe manquait de solution pour aller de l'avant. A noter aussi plusieurs plaquages importants notamment sur la fin de match où Anthony Belleau a permis au RCT de se donner de l'air.


 

 
6 commentaires - Top 14 (J6) : Toulon s'est fait peur
  • SANS LA GENEROSITE DE L ARBITRE TOULON AURAIT PERDU IL OUBLI UN AVANT POUR TOUON ET IL DONNE UNE PENALITE POUR TOUON POITE REVOIE LE FILM POUR UN MEC QUI EST LE MEILLEUR POUR MOI VOUS ETES LE PLUS MALHONNETE SI VOUS ETES SI BON QUE CA OU ALORS IL Y A ERREUR

    Toujours aussi décousu les commentaires du Toulonophobe Chronique ! !
    Navrant

  • Bonneval, Belleau, ça fait plaisir de voir ces "mercenaires" participer à la victoire du RCT.
    Qu'est-ce que ce sera quand les petits jeunes frenchies Radradra et Fekitoa vont arriver sur la pelouse...on espère qu'ils vont se mettre au diapason de leurs aînés (Bastaraud, Guirado, Chiocci, Tillous borde, Trinh duc, etc.....)
    !!!!!

  • très beau match !!! 1ère mi-temps Toulonnaise, 2ème mi-temps Rochelaise....d'accord avec A2F83, il faut se méfier des images TV
    je suis quand même étonné du silence de "généreux" alias "andré" sur YAHOO !!! sa haine du RCT ne s'est pas encore manifestée !!!!

    Ne vous inquiétez pas pour cet individu : c'est fait depuis hier !
    Allez voir sur en direct, hier, rugby et cliquez sur match.
    Vous trouverez et, en prime, avec un appel à tous les clubs du Top 14 de refuser de jouer contre le RCT.. En un mot, tout y passe avec des commentaires de plus en plus violents (qu'un véritable sportif ne se permettrait pas de formuler ...) : je crois qu'hier c'était largement plusieurs crans au-dessus de ce que nous avons l'habitude le lire. INADMISSIBLE QUE LE MODERATEUR (S'IL EXISTE) LAISSE PASSER.
    En ce qui concerne le match très agréable, chaque équipe a eu sa mi-temps et il est tout à fait exact qu'être dans les tribunes et regarder ce même match à la TV, , la vision est totalement différente. Allez le faire comprendre aux "bornés" et pour rajouter un peu de piment, les nouvelles règles !!!

    Généreux ne me manque pas ! ! Même si je regrette qu'il soit ( ou se dise ) supporter de Toulouse !
    Mais il a fait des émules en matière de critique de l'arbitrage ! Bien aidé par les commentaires de Canal + ( sauf Heymanns qui a toujours respecté le corps arbitral ) .

  • La "part à l'axe" ça n’existe pas. En optique on parle de "parallaxe"

  • je me disais bien aussi qu'on allait dire que les arbitres avaient une nouvelle fois gagner le RCT... J'invite ces personnes là à venir à Mayol et voir de leurs propres yeux pourquoi l'arbitre sort le jaune. En direct, ça semble tout de même indiscutable, en faisant preuve d'une certaine neutralité.
    Bon we de rugby à tous.

    Oui mais pourquoi, alors n'a t-il pas vu un en avant qu'on voit très bien à la télé et qui se termine par 3 points pour Toulon.. il sert à quoi le 4ème arbitre ?par ailleurs en fin de match ce sont au moins 4 fautes au sol, vues à la télé, non sifflées et et signalées par les commentateurs étonnés
    L'adjudant Boite se fait vieux ou bien il attend une montre en or ?

    Il y a eu deux cartons, le premier OK, le second très très discutable !

    maisenfin, méfiez vous des images sur votre écran car il y a la part de l'optique que vous semblez ignorer .

    - La caméra n'est jamais sur la même ligne que l'action d'où, défaut de part à l'axe.
    - La profondeur de champ et la focale variable modifie la perception .
    - Le réglage en site et en azimut ne sont pas représentatifs de la réalité visuelle perçue.
    - Il n'existe aucune caméra en trois dimensions et là, c'est essentiel car la vue fonctionne parfaitement dans ces dimensions , mais pas l'image .
    - L'arbitre fait parti du match , au même titre que le vent , la pluie , le soleil et le public .
    - Seul le résultat compte et , à la fin de la saison , plus personne ne fera référence aux déroulement de cette rencontre .

    C'est vrai que la perception des matchs n'est pas la même entre le stade et la télé;
    Comme je ne manque pas un match du Stade Toulousain à Ernest Wallon, je les regarde souvent en replay, et je ne vois pas forcément la même chose ( les hors jeu de ligne , les rucks ou les mauls se perçoivent mieux au stade ) .
    Et puis, bien sur, il y a l'ambiance, irremplaçable !
    Et les discussions avec les voisins de Stade, y compris les supporters adverses. Chose impensable au foot !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]