Top 14 (J5) : Sans le bonus offensif, Clermont s'impose face au Stade Français Paris

Top 14 (J5) : Sans le bonus offensif, Clermont s'impose face au Stade Français Paris©Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 18 octobre 2020 à 22h52

Nets vainqueurs du Stade Français Paris en clôture de la 5eme journée du Top 14 (41-27), Clermont a une nouvelle fois laissé passer l'occasion de prendre le bonus offensif dans les dernières minutes du match.



Si Clermont a su enchaîner une deuxième victoire de suite, la troisième en quatre sorties, le bonus offensif se laisse encore désirer. Face à une équipe du Stade Français Paris très accrocheuse, les joueurs de Franck Azéma ont poussé mais n'ont pas su conserver cette marge de trois essais offrant une victoire à cinq points. L'entame de match agressive des Parisiens a été très rapidement récompensée. A peine deux minutes après le coup d'envoi, à la suite d'une perte de balle clermontoise, Gaël Fickou a ouvert d'un extérieur du pied gauche vers Telusa Veainu qui a récupéré le ballon à la barbe de la défense auvergnate pour aplatir le premier essai de la rencontre. Mais à cet essai d'arrières, la réponse clermontoise est venue par un pur essai d'avants. Cinq minutes après l'ouverture du score, à la suite d'une touche bien placée, les Jaunards ont mis la cocotte en marche et envoyé Adrien Pélissié à l'essai qui n'a pas permis à l'ASM de gamberger dans ce début de match. Dans la foulée, même cause et même conséquence. Sur un nouveau ballon porté, la défense parisienne s'est laissée enfoncer avec Alexandre Lapandry qui a permis à l'ASM de prendre l'avantage au tableau d'affichage pour la première fois.

Clermont a tenu le bonus offensif...

Après une entame de match tonitruante et trois essais en onze minutes, les buteurs ont pris le relais avec Joris Segonds qui a ramené les Parisiens à une longueur à la 21eme minute avant que Camille Lopez ne redonne un peu d'air à l'ASM avant d'être à l'origine de l'essai du match. Quatre minutes avant la pause, l'ouvreur clermontois joue une astucieuse passe entre les jambes pour un ballon volleyé par Jean-Pascal Barraque vers Kotaro Matsushima qui a remis à son trois-quarts centre. L'ouverture au pied de Barraque trouve Sébastien Bézy qui aplatit le troisième essai auvergnat dans cette rencontre à l'issue d'une action de grande classe. Une action sur laquelle l'ASM a perdu Alexandre Lapandry sur une suspicion de commotion cérébrale. Dès le retour sur la pelouse du Stade Marcel-Michelin, les Jaunards ont remis un coup d'accélérateur. En effet, sur une nouvelle percée de Jean-Pascal Barraque, Peter Betham est recherché mais l'ailier est retenu irrégulièrement par le maillot par Waisea. La conséquence a été immédiate avec un carton jaune pour le Parisien et, surtout, un essai de pénalité qui a mis Clermont en position de prendre le bonus offensif. Cet espoir de victoire à cinq points a tenu moins de dix minutes car les Parisiens ont rendu la pareille aux Clermontois.

... mais l'a laissé filer une nouvelle fois !

Sur une touche à cinq mètres, les joueurs de Gonzalo Quesada ont mis en place un ballon porté qui a su déséquilibrer la défense clermontoise et emmené Tolu Latu à l'essai avant que Camille Lopez ne donne un peu plus de marge à l'ASM. Le tournant du match a sans doute été à la 67eme minute. Pilonnant une équipe clermontoise réduite à quatorze après le carton jaune reçu par Yohan Beheregaray en réponse à une accumulation de fautes, les Parisiens ont fait reculer la mêlée adverse mais l'arbitre Romain Poite a laissé le jeu se dérouler. Sur une passe peu sentie de Nicolas Sanchez, Cheikh Tiberghien a intercepté le ballon puis l'a remonté sur 80 mètres avant de combiner avec Kotaro Matsushima à la suite du retour en catastrophe de Kylan Hamdaoui. Le Japonais a pu trouver Sébastien Bézy qui est allé aplatir l'essai qui a rendu le bonus offensif au club auvergnat... pour six minutes seulement. Après avoir été réduits à treize, Sitaleki Timani ayant été pris par la patrouille dans un ruck, les joueurs de Franck Azéma ont subi le jeu et, en sortie de mêlée, Arthur Coville a retrouvé Sefanaia Naivalu qui a enfoncé la défense adverse pour priver les Jaunards du bonus défensif. Ne relâchant pas leurs efforts en fin de match, les Clermontois ont tenté de marquer ce sixième essai mais en vain. Clermont s'impose nettement (41-27) mais une victoire qui restera au goût d'inachevé. Les Parisiens, pour leur part, ont montré beaucoup de qualités mais ont été trop tendres pour espérer mieux.

TOP 14 / 5EME JOURNEE
Samedi 17 octobre 2020
Montpellier - Agen : 42-13
Pau - Bordeaux-Bègles : 29-24
La Rochelle - Castres : 62-3
Brive - Toulouse : 16-36

Dimanche 18 octobre 2020
Lyon - Bayonne : 62-10
Clermont - Stade Français Paris : 41-27

Reporté à une date ultérieure
Racing 92 - Toulon

Vos réactions doivent respecter nos CGU.