Top 14 (J5) : Match de la peur pour Brive

Top 14 (J5) : Match de la peur pour Brive©Media365

Antoine Bourlon, publié le vendredi 22 septembre 2017 à 17h14

Alors qu'ils n'ont pas inscrit le moindre point au classement, les Brivistes reçoivent Toulouse dans l'espoir d'ouvrir le compteur. Un match qui s'annonce tendu d'autant que les Toulousains viennent avec des ambitions.

0 pointé. Pas une victoire, même pas un bonus. Le CA Brive Corrèze enregistre le pire début de saison depuis sa remontée dans l'élite en 2013 et peut s'inquiéter. On est encore loin de la fin du championnat, mais les ambitions semblent avoir baissé d'un cran. Fini les rêves de ventre mou, objectif maintien. Et le maintien commence ce samedi soir, face à Toulouse. Le Stade Toulousain a quant à lui retrouvé de la confiance et n'a perdu qu'un seul petit match, à Toulon le 10 septembre sur le score de 20 à 16. Les coéquipiers d'Antoine Dupont se déplacent en Corrèze avec de l'ambition.
Brive, une lanterne rouge en danger
Le calendrier n'a pas été des plus faciles. Avec les réceptions de La Rochelle et du Racing et les déplacements à Lyon et Clermont, Brive n'a pas pu lancer sa saison comme il le voulait. Des revers qui se traduisent par un 0 pointé au classement et un statut de lanterne rouge dangereux, car toutes les équipes viendront à l'Amédée-Domenech gonflées par l'espoir de gagner. Didier Casadeï, l'entraîneur des avants, tente de remotiver ses troupes : « On doit aborder ce match avec la plus grande détermination, la plus grande volonté, la plus grande solidarité. Dans ces moments, on doit se recentrer sur nous, sur ce qu'on fait et aller de l'avant. » Victoire obligatoire pour Brive, qui doit impérativement l'emporter avant de jouer Montpellier, Castres et Toulon, et qui devrait se recentrer sur l'essence de son jeu, le combat.
Un « mercato » réussi et des certitudes pour un Stade Toulousain retrouvé
Dupont, Faumuina, Pointud, Madaule, Holmes, Kolbe ou Ramos (retour de prêt), tous semblent être des bonnes pioches. Des recrues bien intégrées à l'effectif toulousain qui apportent de la fraîcheur - 25 ans de moyenne d'âge - à une équipe qui semblait en manquer la saison dernière. Le XV de la ville rose, en quête de leur première victoire à l'extérieur après un nul à Oyonnax et une courte défaite à Toulon, aura l'ambition d'engranger des points face à un adversaire revanchard mais abordable. Le retour du Grand Toulouse ? On en est très loin. Mais l'arrivée d'une nouvelle dynamique sur le terrain comme dans les hautes sphères d'Ernest-Wallon a fait du bien.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU