Top 14 (J4) : Le Racing 92 s'incline à domicile face à Toulouse

Top 14 (J4) : Le Racing 92 s'incline à domicile face à Toulouse©Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 10 octobre 2020 à 22h46

Dans un match où aucune des deux équipes n'a voulu lâcher, Toulouse a signé un succès important sur la pelouse du Racing 92 (24-30), qui avait aligné une équipe remaniée avant la finale de la Champions Cup.



Le Racing 92 n'est plus invaincu cette saison, toutes compétitions confondues. Intouchable tant en Top 14 qu'en Champions Cup, dont il disputera la finale le week-end prochain, le club francilien est tombé sur un os nommé Stade Toulousain. Ce sont pourtant les hommes de Laurent Travers qui ont frappé les premiers avec, à la suite d'un premier échec au pied, trois points inscrits par Maxime Machenaud à la suite d'un plaquage haut d'Emmanue Meafou, qui lui a valu dix minutes sur la touche. Mais les Toulousains n'ont pas attendu pour réagir. Sur le renvoi de Romain Ntamack, Mattis Lebel s'est montré plus prompt que Yoan Tanga pour se saisir du ballon et, jouant sur sa pointe de vitesse, marquer un essai à zéro passe et donner l'avantage aux Toulousains. Toutefois, trop indisciplinés, les joueurs d'Ugo Mola ont laissé six points en route pour repasser derrière après 22 minutes de jeu. Peu avant la demi-heure de jeu, les Toulousains ont mis un nouveau coup d'accélérateur avec Thomas Ramos qui a pu combiner avec Romain Ntamack.

Kolbe dans les bons coups

Ce dernier s'est joué d'Antoine Gibert et Donovan Taofifenua avant de décaler l'inévitable Cheslin Kolbe, qui a marqué en coin le deuxième essai des Rouge-et-Noir. Si Thomas Ramos a donné un peu d'air à son équipe à trois minutes de la mi-temps, la classe biberon du Racing 92 s'est ensuite distinguée. Dans une équipe remaniée afin de préserver des cadres en vue de la finale de la Champions Cup, Donovan Taofifenua a su saisir sa chance. A la suite d'une claquette d'Olivier Klemenczak, l'arrière francilien a effacé toutes les lignes arrières toulousaines pour aplatir au pied des poteaux, ramenant le Racing 92 à une longueur à la mi-temps. A peine revenus sur la pelouse de la Paris-La Défense Arena, les Ciel-et-Blanc ont accéléré le ton et, à la suite d'une touche, ces derniers ont fixé la défense toulousaine avant que Jordan Joseph ne se détende pour aplatir le deuxième essai du Racing 92, donnant quatre longueurs d'avance à son équipe.

Toulouse a su faire la différence

A peine sept minutes plus tard, le chassé-croisé a tourné en faveur de Toulouse. En sortie de mêlée, le jeu est parti au large avec Thomas Ramos qui a allongé sa passe pour Zack Holmes qui s'est arraché pour aplatir en coin malgré le retour de la défense francilienne. Les deux équipes ont ensuite lancé leurs forces vives pour la dernière demi-heure du match mais seules les fautes ont permis de faire bouger le score. Alors que Maxime Machenaud a poussé son total à douze points, Thomas Ramos a assuré l'essentiel pour le Stade Toulousain qui, après avoir été mis en difficulté, a su trouver les ressources pour s'imposer de six longueurs (24-30). Un troisième succès consécutif qui place les Haut-Garonnais seuls en tête du Top 14 avec quatre longueurs d'avance sur... le Racing 92 qui compte un match en moins. Des Franciliens qui, malgré la défaite, vont pouvoir aborder la finale de la Champions Cup dans de bonnes conditions avec un stage de préparation en Corse avant de rallier Bristol pour y affronter Exeter.

TOP 14 / 4EME JOURNEE
Vendredi 9 octobre 2020
Bayonne - La Rochelle : 19-36

Samedi 10 octobre 2020
Agen - Stade Français Paris : 3-20
Toulon - Montpellier : 25-21
Racing 92 - Toulouse : 24-30

Dimanche 11 octobre 2020
21h10 : Pau - Lyon

Reporté à une date ultérieure
Castres - Brive
Bordeaux-Bègles - Clermont

Vos réactions doivent respecter nos CGU.