Top 14 (J3) : Duel au sommet pour les promus

Top 14 (J3) : Duel au sommet pour les promus©Media365

Lucas Bertolotto, publié le jeudi 07 septembre 2017 à 12h41

Oyonnax accueille Agen ce samedi à 18h. Les hommes d'Adrien Buononato doivent s'imposer pour remporter leur premier match cette saison.

La saison dernière en Pro D2, Oyonnax s'est imposé deux fois contre Agen (21-16 ; 31-26). Une performance, que les hommes d'Adrien Buononato vont vouloir reproduire, pour espérer remporter leur premier match en Top 14 ce samedi à 18h. Face à eux, les Agenais font tourner leur effectif pour cette rencontre. Après leur victoire face au Racing 92 la semaine dernière (23-19), pas moins de sept titulaires sont laissés au repos pour le déplacement à Oyonnax. La première ligne Béthune, Bosch, Ryan ainsi que Denis Marchois et Vincent Farré ne feront pas partie du pack. L'ailier néo-zélandais, George Tilsley meilleur marqueur de Pro D2 l'an passé, est absent, tout comme l'ancien joueur d'Oyonnax, Florian Denos.
« C'est un match capital »
Un groupe de 26 joueurs très remaniés pour des Agenais auteurs de deux bonnes premières prestations. Du côté d'Oyonnax, il faut remporter ce choc des promus pour lancer la saison. Adrien Buononato le sait, ce ne sera pas un match facile : « c'est une équipe qui tient bien le ballon et qui n'hésite pas à lancer du jeu depuis n'importe quelle partie du terrain. Quand on voit les deux matchs précédents, Agen pratique un rugby agréable à regarder. » Les Oyomen vont pouvoir s'appuyer sur l'efficacité de leurs avants pour prendre l'avantage dans cette rencontre. Contre Montpellier, le pack a obtenu un 100% en touche et en mêlée, une prestation qu'il faudra reproduire pour le manager d'Oyonnax : « On la fait face à un des plus gros pack du championnat, il faut capitaliser la dessus pour remporter ce match et atteindre notre objectif de 50 points à la fin de la saison. » L'Oyomen Geoffrey Fabbri va retrouver face à lui son ancien compère de deuxième ligne, Mickaël De Marco. Cela ne change rien pour lui, il n'a qu'une idée en tête : « On fait abstraction des promus, il faut absolument gagner et engranger des points pour la suite. A nous d'être plus fort qu'eux et de montrer qu'on est chez nous. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU