Top 14 (J26) : Lyon et Castres se qualifient pour les quarts

Top 14 (J26) : Lyon et Castres se qualifient pour les quarts©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le samedi 05 mai 2018 à 23h06

Lyon et Castres ont décroché leur billet pour les quarts de finale samedi soir en battant respectivement Montpellier et Oyonnax alors que Pau et La Rochelle ont gagné mais échouent aux portes du top 6. Dans le bas du classement, le Stade Français est maintenu en Top 14, Oyonnax disputera le match de barrage.

Lyon se défait de Montpellier et s'offre un quart de finale

Le LOU a assuré sa place en phases finales en battant le leader montpelliérain 32-24 samedi soir. Malgré un essai de Nemani Nadolo en début de match et un carton jaune contre Delon Armitage, les Lyonnais se sont réveillés grâce à Toby Arnold et Taiasina Tufua avant la pause. Le MHR a mis la pression sur son adversaire en deuxième mi-temps avec des essais de Janse van Rensburg et Mohammed Haouas mais les Lyonnais ont décroché leur qualification in-extremis par l'intermédiaire de Xavier Mignot. Lyon s'impose finalement 32-24 et termine en cinquième position du classement, les hommes de Pierre Mignoni iront à Toulon en quarts de finale.

Pau s'impose mais manquera les phases finales

La Section Paloise s'est imposée 38-26 face à Toulon mais les résultats des autres équipes ne permet pas au club béarnais de décrocher sa place pour les quarts. Le carton jaune contre Eneriko Buliruarua a aidé les joueurs de Simon Mannix à prendre le large par Baptiste Pesenti et Ben Mowen. Le Toulonnais sanctionné s'est rattrapé avant la pause, juste après avoir assisté au 101eme essai en championnat de France de Vincent Clerc. Mais Malik Hamadache et Paddy Butler ont fait le nécessaire pour assurer la victoire 38-26 alors que Buliruarua s'est offert un doublé en fin de match et Josua Tuisova s'est illustré. Toulon est quatrième et recevra Lyon en quarts, Pau est septième.

Le Stade Français maintenu, La Rochelle échoue aux portes du top 6

La Rochelle visait une qualification pour les phases finales mais la victoire bonifiée contre le Stade Français (31-7) n'a pas suffi. Dans une rencontre à sens unique, les Maritimes ont marqué des essais par Mathieu Tanguy, Pierre Boudehent et Arthur Retière en première période. Les joueurs de la Capitale se sont relancés grâce à Paul Alo-Emile mais Lekso Kaulashvili a de nouveau creusé l'écart. Malgré ce succès bonifié, les Rochelais terminent à la huitième place du championnat alors que les Parisiens sont officiellement maintenus en Top 14 grâce à la défaite d'Oyonnax.

Castres se qualifie pour les quarts, Oyonnax disputera le barrage

Castres n'a pas tremblé face à Oyonnax samedi soir pour confirmer sa position parmi les six premiers du classement (54-3). Les hommes de Christophe Urios n'ont fait qu'une bouchée de l'USO grâce à des essais de David Smith et Mathieu Babillot en première période. Dans le deuxième acte, Afusipa Taumoepeau par deux fois, Armand Battle, Sitiveni Mafi et Tudor Stroe ont scellé le sort de la rencontre en infligeant à leurs adversaires un lourd revers 54-3. Oyonnax n'a pas réussi à profiter de la défaite du Stade Français et devra sauver sa place en Top 14 lors d'un match de barrage face au finaliste de Pro D2.

Toulouse s'incline à Clermont qui dit au-revoir à Rougerie

Le Stade Toulousain espérait pouvoir décrocher une qualification directe pour les demi-finales samedi soir mais il s'est incliné 36-26 sur le terrain de Clermont. Joe Tekori, Yoann Huget et Semi Kunatani ont pourtant mis les Rouge et Noir sur la bonne voie. Mais les partenaires d'Aurélien Rougerie, qui disputait son dernier match, sont revenus grâce à Flip Van der Merwe, Judicaël Cancoriet et Wesley Fofana. L'essai de Cyril Baille n'a rien changé, Toulouse perd 36-26 et affrontera Castres en quarts alors que Clermont termine à la neuvième place du classement.

Le Racing 92 décroche son billet pour les demies en écrasant Agen

Le Racing 92 a brillamment décroché son ticket pour les demi-finales en écrasant Agen 42-13 samedi soir. Les hommes de Laurent Travers ont rapidement pris les devants par l'intermédiaire d'Olé Avei, Manuel Carizza, Juan Imhoff et Edwin Maka pour mener largement à la pause malgré l'essai de Mathieu Lamoulie. Imhoff et Fa'Aso'O ont confirmé la victoire bonifiée de leur équipe en deuxième période pour permettre aux Franciliens de se reposer une semaine supplémentaire. Assuré du maintien, le SUA s'incline lourdement 42-13 mais retrouvera le Top 14 la saison prochaine.

Brive renverse Bordeaux-Bègles dans une rencontre sans enjeu

C'était la seule rencontre de ce multiplex où il n'y avait pas d'enjeu. Ce qui n'a pas empêché Brive, déjà relégué, de conclure sa saison par un succès 22-20 contre l'Union Bordeaux-Bègles. Les Corréziens ont vite craqué sous l'impulsion de Blair Connor et Iban Etcheverry. Les essais de Benjamin Lapeyre et Benito Masilevu ont permis de rester dans le coup jusqu'au carton rouge écopé par Jefferson Poirot. Lapeyre a signé un doublé et Thomas Laranjeira a offert la victoire au CAB qui s'impose 22-20 mais qui retrouvera la Pro D2 la saison prochaine.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU