Top 14 (J26) : Le résumé du week-end

Top 14 (J26) : Le résumé du week-end©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le dimanche 06 mai 2018 à 22h16

Voici ce qu'il ne fallait pas manquer ce week-end.

Le choc : Lyon 32 - 24 Montpellier Le choc de cette dernière journée de Top 14 opposait le LOU de Pierre Mignoni au leader montpelliérain, assuré de terminer premier de la phase régulière. Dans un match plein de rebondissements, les Héraultais ont joué leur carte à fond pour tenter de faire chuter Lyon. Mais les partenaires de Frédéric Michalak ont finalement réussi à arracher un précieux succès 32-24 pour se qualifier en quarts de finale. Ils affronteront Toulon pour une première historique en phases finales avant de retrouver le MHR si la qualification est décrochée.

Le carton : Castres 54 - 3 Oyonnax Le Castres Olympique devait assurer sa place en phases finales ce samedi face à Oyonnax. Une rencontre piège contre une équipe qui voulait éviter le barrage d'accession et tenter de se maintenir directement en Top 14. Mais les joueurs de Christophe Urios n'ont pas tremblé à domicile et ont écrasé l'USO avec un succès bonifié 54-3. Le CO a donc rendez-vous en quarts de finale avec Toulouse grâce à l'acquisition de la dernière place qualificative derrière le LOU mais devant La Rochelle et Pau.La bonne opération : Stade FrançaisC'est fait, le Stade Français est officiellement maintenu en Top 14 ! Les Parisiens auront tremblé jusqu'au bout cette saison mais ont finalement décroché leur place pour évoluer en première division l'an prochain. Les hommes de Julien Dupuy ont pourtant lourdement chuté 31-7 sur la pelouse de La Rochelle mais le revers d'Oyonnax contre Castres a sauvé le Stade Français qui peut désormais souffler et se satisfaire de son maintien.Le geste : Jefferson PoirotLe pilier international français Jefferson Poirot a fait parler de lui ce samedi dans une rencontre sans enjeu entre l'Union Bordeaux-Bègles et Brive. Deux équipes qui n'avaient plus rien à disputer et qui se sont quittées sur le score de 22-20 en faveur du CAB. Ce sont pourtant les Girondins qui semblaient les mieux partis dans cette rencontre jusqu'à l'expulsion de Poirot pour un très vilain geste. Le joueur de l'UBB s'est longuement essuyé les crampons sur la tête de Da Ros qui était au sol. Ce qui lui vaudra une explication devant la commission de discipline.Le joueur : Aurélien RougerieUn monument a tiré sa révérence ce samedi sur la pelouse du stade Marcel-Michelin ! Le trois-quarts centre international de Clermont Aurélien Rougerie (37 ans) a disputé la dernière rencontre de sa carrière, 19 ans après avoir débuté. A la 54eme minute de jeu, « Roro » a reçu une véritable ovation pour sa sortie avec un salut de la part de tous les joueurs présents sur, et en dehors du terrain. L'ASM s'est finalement imposé 36-26 face au Stade Toulousain qui affrontera Castres en quarts de finale.L'essai : Vincent ClercDepuis samedi et son 101eme essai contre Pau,Vincent Clerc est devenu le meilleur marqueur de l'histoire du championnat de France. A la 29eme minute de la rencontre opposant le RCT aux Béarnais, l'ailier toulonnais a profité d'un cadeau d'Hugo Bonneval dans l'en-but adverse pour battre le record de Laurent Arbo à quelques semaines de l'arrêt de sa carrière. Malgré le 101eme essai de Vincent Clerc, Toulon s'est incliné 38-26 contre la Section mais s'est tout de même qualifié pour les quarts de finale, contrairement à son adversaire du soir.La décla : Laurent Labit« On ne voulait compter que sur nous-même, on avait une mission, c'était de gagner le match et bien le gagner. L'objectif était de prendre cinq points pour ne pas avoir à regarder les autres résultats et gagner le droit d'aller directement en demi-finales du Top 14. C'est chose faite » a confié l'entraîneur du Racing 92 Laurent Labit à l'issue de la victoire bonifiée du club francilien contre Agen samedi soir (42-13). Grâce à ce succès, les Ciel et Blanc sont directement qualifiés pour les demi-finales du Top 14.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.