Top 14 (J25) : Brive est relégué, Agen est maintenu et Montpellier est premier

Top 14 (J25) : Brive est relégué, Agen est maintenu et Montpellier est premier©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le samedi 28 avril 2018 à 22h48

Grâce à sa victoire bonifiée face à Clermont (27-17), le SU Agen est certain d'évoluer en Top 14 la saison prochaine. Pour le Stade Français, le maintien est en bonne voie après un succès 30-22 contre Brive qui ne peut plus quitter la dernière position du classement et qui descend en Pro D2. Une relégation due en partie à la victoire d'Oyonnax contre Lyon (39-18) alors que Montpellier décroche lui son billet pour les demi-finales en étant sûr de finir leader après avoir battu Pau 45-13.

Agen assure sa présence en Top 14

Le SU Agen évoluera en Top 14 la saison prochaine ! C'est désormais officiel pour les Lot-et-Garonnais qui ont battu Clermont 27-17 ce samedi soir pour décrocher leur maintien. Un succès facilité par l'indiscipline des Auvergnats qui ont perdu Rémy Grosso pendant dix minutes dès le premier quart d'heure de jeu avant de voir Sébastien Vahaamahina se faire expulser définitivement pour un mauvais geste (33eme). Ce qui a permis à Pierre Fouyssac de mettre le SUA sur la bonne voie juste avant la pause. Paula Ngauamo (45eme) et Antoine Miquel (51eme) ont ensuite creusé l'écart avant de voir les Jaunards revenir dans la partie. Avec les cartons jaunes écopés par George Tilsley (53eme) et Antoine Miquel (66eme), les hommes de Franck Azéma ont signé un beau retour grâce à Fritz Lee (67eme) et Etienne Falgoux (70eme). Des essais insuffisants pour inverser la tendance, Agen s'impose et peut fêter son maintien.

Le Stade Français se rapproche du maintien et plonge Brive en Pro D2

Olivier Azam avait confiance en ses hommes et il avait bien raison ! Le Stade Français a battu Brive 30-22 ce samedi et s'est rapproché du maintien en Top 14 même si ce dernier n'est pas encore acquis. Dans le même temps, les joueurs de la Capitale ont envoyé les Brivistes en Pro D2 car cette défaite leur assure la quatorzième place à l'issue de la saison. Jules Plisson (1ere) et Sergio Parisse (14eme) ont rapidement fait exulter un stade Jean-Bouin à guichets fermés. Mais le buteur du CAB Thomas Laranjeira a rappelé aux Parisiens que rien n'était joué en revenant progressivement dans la partie sur des pénalités. Jules Plisson a cependant maintenu l'écart jusqu'au carton jaune écopé par Tony Ensor (68eme) qui a permis aux visiteurs d'inscrire l'essai de l'espoir par Samuel Marques (70eme). Ironie du sort, c'est le futur corrézien Morné Steyn qui a scellé l'issue de la rencontre sur un drop à la 73eme minute de jeu. Les partenaires de Djibril Camara font un pas de plus vers le maintien mais tout se jouera la semaine prochaine.

Dans le pire des cas, Oyonnax disputera un match de barrage

Sa relégation, Brive l'a doit en partie à Oyonnax qui s'est imposé 39-18 face à Lyon ce samedi. Les joueurs d'Adrien Buononato sont maintenant sûrs de disputer au moins un barrage pour sauver leur peau en Top 14. Ca n'a pourtant pas été une partie de plaisir pour l'USO qui a rapidement marqué un essai par Quentin Macdonald (16eme). Mais Toa Halafihi a ramené le LOU à hauteur (38eme) avant de le voir prendre l'avantage dans le deuxième acte. Il a fallu une nouvelle grande performance de Ben Botica et un doublé d'Uj Seuteni (64eme et 74eme) pour que les Oyomen prennent le large dans cette partie. L'essai de Stéphane Clément n'a pas perturbé les locaux qui ont même décroché le point de bonus offensif par l'intermédiaire de Jérémy Gondrand (77eme) et un essai de pénalité après la sirène. Une unité supplémentaire qui ramène Oyonnax à trois points du Stade Français au classement avant l'ultime journée alors que Lyon est toujours cinquième.

Montpellier décroche son billet pour les demies

C'est désormais officiel : Montpellier terminera en tête de la saison régulière et est directement qualifié pour les demi-finales du Top 14. Les Héraultais ont battu Pau 45-13 avec le point de bonus offensif samedi pour s'assurer une dernière journée plutôt tranquille. Grâce à François Steyn (24eme), le MHR est bien parti dans cette rencontre et n'a jamais pu être rattrapé. Le petit écart à la fin du premier acte a rapidement été creusé par Aaron Cruden (45eme) et Nemani Nadolo en deuxième mi-temps (50eme). L'essai de Baptiste Pesenti pour la Section Paloise n'a pas fait d'illusion, Bismarck Du Plessis (63eme), Paul Willemse (67eme) et Louis Picamoles (75eme) ont achevé un succès bien construit pour le dernier match de la saison à domicile. Montpellier peut désormais attendre tranquillement avant de connaitre son futur adversaire en demi-finale alors que les Palois sont provisoirement septièmes et prennent du retard sur le top 6.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU