Top 14 (J24) : Vainqueur face à La Rochelle, Toulouse renoue avec la sixième place

Top 14 (J24) : Vainqueur face à La Rochelle, Toulouse renoue avec la sixième place©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 30 avril 2022 à 22h50

Tombeur de La Rochelle au Stadium (23-16) au terme d'un bras de fer, Toulouse reprend la sixième place du classement du Top 14.



Toulouse n'a pas encore dit adieu à la phase finale du Top 14. Le tenant du titre, en difficulté au classement depuis un début d'année 2022 marqué par cinq défaites consécutives en championnat, a repris place dans les six premiers grâce à une victoire au Stadium, la première cette saison, face à La Rochelle. Un remake des dernières finales de la Champions Cup et du Top 14 qui a démarré très fort. Dès la 4eme minute, Brice Dulin a climatisé l'enceinte toulousaine. A la réception d'un jeu au pied de Dillyn Leyds, l'arrière international a été le premier sur le ballon pour aplatir le premier essai de la rencontre. Mais de héros, Brice Dulin est presque devenu un zéro deux minutes plus tard. Alors qu'Arthur Retière, demi de mêlée de fortune au coup d'envoi, a décalé son arrière, Antoine Dupont a surgi pour dévier le dégagement au pied. Ayant bien suivi, le demi de mêlée des Rouge-et-Noir a permis à sa formation de répondre du tac-au-tac. Une rencontre que Brice Dulin a vu se terminer pour lui bien prématurément.

Flament a fait se lever le Stadium

Après un échec au pied d'Ihaia West, l'arrière rochelais a cédé sa place à Jules Favre sur une blessure consécutive à un plaquage de Rynhardt Elstadt. Le futur buteur de Toulon a ensuite réglé la mire pour redonner l'avantage aux Maritimes peu après le quart d'heure de jeu. Un avantage qui n'aura tenu que deux minutes. En effet, tel un trois-quarts, Thibaud Flament a conclu une course de 40 mètres marquée par un plaquage cassé et un cadrage-débordement par un essai de toute beauté, transformé par Thomas Ramos. Les deux buteurs ont ensuite connu une panne, avec un échec chacun à longue distance mais Ihaia West a su se reprendre pour ramener La Rochelle à une longueur. La fin du premier acte a été un duel de botteurs pour un écart inchangé au tableau d'affichage. Au retour des vestiaires, Ronan O'Gara a mis fin à l'expérience Arthur Retière comme demi de mêlée avec l'entrée de Tawera Kerr-Barlow, spécialiste du poste. Un deuxième acte qui n'a pas eu la même saveur que la première, les défenses prenant nettement le pas sur les attaques. Dix minutes après le repos, après une faute rochelaise dans un mail, Thomas Ramos a creusé l'écart en convertissant la pénalité.

La Rochelle n'a jamais trouvé la faille

Les deux équipes ont alors injecté du sang neuf dans leurs équipes mais sans parvenir à mettre en difficulté les défenses. A l'heure de jeu, le public du Stadium s'est levé pour l'entrée en jeu de Maxime Médard, qui a annoncé ce vendredi que cette saison sera la dernière de sa carrière. Les Rochelais ont poussé mais se sont aussi découverts, permettant aux Toulousains de réussir à plusieurs reprises un 50:22. A sept minutes du terme de la rencontre, après une faute de Joël Sclavi dans un ruck, Thomas Ramos a repoussé un peu plus La Rochelle et, surtout, a sorti les Maritimes du bonus défensif, un point crucial dans la course à la sixième place. Les joueurs de Ronan O'Gara ont tout donné dans cette fin de match pour remettre la main dessus, voire même arracher le match nul mais les Toulousains n'ont jamais craqué. Avec cette victoire (23-16), Toulouse revient à hauteur de La Rochelle mais, au bénéfice de ses deux victoires face aux Maritimes, le champion de France en titre s'empare de la sixième place du classement à deux journées de la fin, augmentant d'autant ses espoirs de participer à la phase finale du Top 14.

TOP 14 / 24EME JOURNEE
Samedi 30 avril 2022
Lyon - Montpellier : 43-20
Pau - Racing 92 : 21-42
Biarritz - Castres : 13-48
Perpignan - Brive : 27-10
Clermont - Stade Français Paris : 29-26
Toulouse - La Rochelle : 23-16

Dimanche 1er mai 2022
21h05 : Bordeaux-Bègles - Toulon

Vos réactions doivent respecter nos CGU.