Top 14 (J24) : Clermont assure, Castres s'incline à domicile, Agen frappe un grand coup

Top 14 (J24) : Clermont assure, Castres s'incline à domicile, Agen frappe un grand coup©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le samedi 04 mai 2019 à 19h52

Alors que Clermont a fait le service minimum face à Perpignan, Montpellier est allé chercher un succès précieux à Castres quand Agen a quasiment assuré son maintien avec son succès à Grenoble.

Castres - Montpellier 

Le choc entre Castres et Montpellier, deux équipes prétendantes aux phases finales, a finalement tourné en faveur des visiteurs (9-12). Dans le remake de la dernière finale du championnat et dans des conditions météorologiques extrêmement compliquées, cette rencontre s'est rapidement transformée en guerre des tranchées. Un combat de tous les instants, que ce soit dans les rucks ou en conquête. Les nombreuses imprécisions de part et d'autre ont empêché les vingt-deux acteurs de proposer un rugby attrayant. Une physionomie loin d'être étonnante, tant les deux équipes prônent depuis le début de saison un jeu basé sur la dimension physique. Et à ce petit jeu-là, c'est tout d'abord Montpellier qui a répondu présent. Profitant du vent, les locaux ont rapidement mis la pression à des Castrais en difficulté au moment de sortir de leur camp. Ainsi, après une longue domination héraultaise, Gabriel N'Gandebe a inscrit le premier essai de la rencontre après une très belle passe au pied d'Aaron Cruden (22eme). Deux pénalités (31eme, 41eme) ont permis au CO de revenir à un petit point à la pause, avant trois nouveaux points, faisant passer les locaux en tête (47eme). Néanmoins, les Montpelliérains ont réagi, inscrivant un deuxième essai par Yvan Reilhac (59eme). Castres a eu la balle de match avec une dernière mêlée dans les vingt-deux mètres mais n'a pas réussi, à l'instar du derby face à Toulouse, à s'imposer. Fort de ce sixième succès en sept matchs, les hommes de Vern Cotter peuvent encore croire à une qualification pour les phases finales. Quant au CO, il pourrait se faire subtiliser sa place de quatrième par le Racing 92, qui affrontera ce dimanche le Stade Français Paris dans un derby qui s'annonce chaud bouillant.

Grenoble - Agen 



Agen frappe un énorme coup en s'imposant sur la pelouse de Grenoble et évoluera en Top 14 l'an prochain (11-29). Au terme d'un match durant lequel la tension a parfois atteint son paroxysme, les Lot-et-Garonnais ont excellé défensivement, repoussant les offensives iséroises durant l'intégralité de la partie. Pourtant, ce sont bien les locaux qui ont inscrit le premier essai de la rencontre, par l'intermédiaire de Guillemin après un très bon jeu au pied de Gaëtan Germain. Mais Agen a répondu avec ses armes, et notamment la touche. Après des pénalités de Léo Berdeu (24eme, 29eme), Romain Briatte a marqué le premier essai agenais (39eme), permettant aux visiteurs de virer en tête à la pause (8-13). Dans le deuxième acte, la mêlée d'Agen a mis à mal celle de son opposant, permettant à Berdeu d'inscrire deux nouvelles pénalités (57eme, 62eme). Défensivement, les hommes de Mauricio Reggiardo ont réalisé une prestation impeccable, récupérant nombre de ballons chaud et repoussant les vagues de Grenoble dans les derniers instants du match. Enfin, Clément Laporte (76eme) a inscrit un dernier essai scellant la victoire des siens. Grâce à ce succès, Agen devrait vraisemblablement être directement maintenu en Top 14. Grenoble réalise une très mauvaise opération et devra sans doute préparer un barrage face au perdant de la finale de Pro D2.

Clermont - Perpignan 


Face à la lanterne rouge du championnat, Clermont a galéré mais Clermont a assuré l'essentiel en s'imposant avec le bonus offensif (35-13). Comme souvent cette saison, Perpignan a eu l'initiative du jeu, mais s'est montré trop imprécis afin d'inquiéter réellement les Auvergnats. Les Clermontois se sont montrés tout d'abord extrêmement réalistes. Dominateurs en mêlée, les locaux ont fait la différence par deux fois grâce à son troisième ligne centre Peceli Yato (18eme, 21eme). Les Catalans ont répondu timidement par une pénalité de Paddy Jackson (38eme). Si le score à la pause était de 14-3, il n'a pas vraiment reflété la physionomie de la première mi-temps. Brouillon, impatient, Clermont a mis du temps avant de forcer le verrou roussillonnais. Il a fallu un ballon perdu sur un lancement de jeu perpignanais, pour voir Alivereti Raka inscrire un troisième essai (54eme). Perpignan a été récompensé par Lam (67eme), avant de sombrer deux nouvelles fois (Yato 77eme puis Raka 79eme). En dépit d'une victoire qui assure une place en demi-finale de Top 14, nul doute que Franck Azéma et son staff pointeront les nombreuses défaillances de Clermont dans ce match, alors que se profile la finale de la Challenge Cup face à La Rochelle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.