Top 14 (J22) : La Rochelle met la pression

Top 14 (J22) : La Rochelle met la pression©Media365
A lire aussi

Matthieu Angosto, publié le samedi 24 mars 2018 à 16h42

Grâce à sa victoire sur l'Union Bordeaux-Bègles (31-20), La Rochelle remonte à la troisième place du Top 14. La pression est désormais sur Lyon et Pau.

Sixième, le Stade Rochelas recevait ce samedi l'Union Bordeaux-Bègles, 10eme, lâché pour la course aux phases finales. Les deux équipes ont traversé une période délicate, avec quatre défaites lors de leurs cinq derniers matchs, mais une victoire lors de la précédente journée. D'entrée de jeu, les Rochelais se sont lancés à l'attaque et ont ouvert le score dès la 3eme minute, avec un essai de Charles Bouldoire, transformé par Arthur Retière. Sur cette action, les Bordelais ont également perdu Marco Tauleigne, gravement blessé et remplacé par Pierre Gayraud. Une entame de match cauchemardesque qui a continué pour les Girondins, qui ont encaissé un deuxième essai à la 5eme minute, par l'intermédiaire de Dany Priso (12-0). Dans un stade Marcel-Deflandre à guichets fermés, les Bordelais ont malgré tout tenté de proposer du jeu, mais plusieurs approximations techniques ont privé ces derniers d'un essai. Et à la 23eme minute, c'est le demi de mêlée Tawera Kerr-Barlow qui a feinté la défense pour venir aplatir à nouveau dans l'en-but de l'UBB. Un essai à nouveau transformé par Retière (19-0, 24eme), qui était à l'origine de l'action, avec une belle percée dans la défense. Dominés techniquement dans ce début de match, les Bordelais ont réduit l'écart à la demi-heure de jeu, grâce à un essai de Pierre Gayraud transformé par Tiaan Schoeman (19-7, 31eme). C'est sur le même score que les joueurs sont rentrés aux vestiaires.

Au retour des vestiaires, le jeu est devenu plus physique. Jean-Baptiste Dubié est sorti sur protocole commotion côté Bordeaux, tandis que Geoffrey Doumayrou s'est blessé à son tour assez gravement du côté des Rochelais. Ces derniers ont également perdu une occasion d'aggraver la marque, avec une pénalité manquée d'Arthur Retière. Baptiste Serin, de son côté, a converti un coup de pied facile pour ramener les Girondins à seulement neuf points (19-10, 51eme). Mais les Maritimes se sont immédiatement remobilisés pour inscrire leur quatrième essai du match, grâce à Afa Amosa. Alexi Balès s'est chargé de la transformation et La Rochelle creusait à nouveau l'écart (26-10, 58eme). La réponse est à nouveau immédiate pour l'UBB, qui a créé un décalage menant à l'essai de Jandre Marais, transformé par Serin (26-17, 60eme). Derrière, La Rochelle n'a pas réussi à tuer le match et se fait même des frayeurs, avec un carton jaune infligé à Dominic Barrow. Si Baptiste Serin a encore réduit l'écart au pied (26-20, 67eme) et a ramené ses coéquipiers à portée du bonus défensif. Mais, les joueurs de Patrice Collazo ont tenu bon et ont même raté une occasion de prendre neuf points d'avance. Les dernières minutes du match sont tendues, avec des Bordelais qui ont tenté de revenir et des Rochelais qui ont conservé le ballon. Les Maritimes ont joué avec le feu, mais Balès a inscrit l'essai du bonus offensif après la sirène. La Rochelle s'impose (31-20) et reprend provisoirement la troisième place du classement. La pression est désormais sur le LOU et Pau, qui possédaient le même nombre de points que les Maritimes en début de journée.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Top 14 (J22) : La Rochelle met la pression
  • Le jeu des Rochellais devient inquiétant ( ou plutôt le manque de jeu ) à une semaine du 1/4 de finale .
    Si je les crois capables d'aller chercher leur place pour la demi, ils devront fournir une autre prestation .
    Cette fin de championnat devient prenante, que ce soit en haut ou en bas du tableau