Top 14 (J22) : Brive peut souffler, Pau peut continuer de rêver

Top 14 (J22) : Brive peut souffler, Pau peut continuer de rêver©Media365

Guillaume MARION, publié le samedi 24 mars 2018 à 20h35

Ce samedi, Brive a eu chaud mais a résisté au retour d'Agen et s'impose finalement (15-12) dans un match crucial en vue du maintien. A Pau, la Section a relancé la machine, après sa défaite à Clermont, et s'accroche dans la quête des phases finales en battant Oyonnax, qui restait sur quatre victoires de suite en Top 14.

A la lutte pour le maintien, Brive peut souffler. En effet, à Amédée-Domenech, les Corréziens, derniers du Top 14, accueillaient ce samedi Agen, 12eme au coup d'envoi, pour le match de la peur. Rapidement devant au score grâce à Gaëtan Germain (3eme), Brive a raté des opportunités de prendre le large quand son buteur a manqué de précision (17eme et 20eme), mais de l'autre côté Jacke McIntyre n'était pas plus inspiré (23eme). Même en supériorité numérique, suite au carton jaune d'Opeti Fonua (26eme), le CAB n'a pu en profiter, la faute à une bonne défense agenaise. Pire, après un échec, McIntyre a remis les deux équipes à égalité peu avant la pause (36eme). Cependant, après un essai logiquement refusé à Guillaume Namy, Germain a marqué une nouvelle pénalité avant la mi-temps (43eme). Au retour des vestiaires, ce dernier a continué dans l'exercice (51eme, 60eme et 65eme) et Brive semblait se mettre à l'abri, même si le buteur d'Agen lui avait répondu (61eme). Dans un match qui valait cher, le SUA s'est accroché et McIntyre a redonné espoirs aux siens (15-9, 75eme). Surtout que peu après, François Da Ros (76eme) a laissé les Corréziens à 14 et que Hugo Verdu a continué le travail de McIntyre au pied (15-12, 76eme). A 13, après le carton jaune de Sevanaia Galala (80eme), les Lot-et-Garonnais n'ont pas su bonifier cette double supériorité. A domicile, Brive a donc résisté au retour d'Agen et empoche une précieuse victoire en bas de tableau. Les coéquipiers de Julien Le Devedec sont désormais 13eme (31 points), alors que le SUA est 11eme, grâce à ce point de bonus défensif récupéré de ce voyage en Corrèze. La lanterne rouge du Top 14 est à nouveau Oyonnax.En effet, dans le Béarn, Oyonnax a re-goûté à la défaite sous la pluie, après quatre victoires de suite en Top 14. Pourtant bien lancés par l'essai de Mitch Inman (18eme), les joueurs de l'Ain ont ensuite subi la révolte de la Section. Après l'essai en force de Malik Hamadache (22eme), ce sont Steffon Armitage (29eme), Quentin Lespiaucq-Brettes (35eme) et Watisoni Votu (40eme) qui ont installé le doute dans les esprits adverses. Surtout, qu'au pied, Tom Taylor n'était pas maladroit et a transformé trois des quatre essais et à la pause, Pau était largement en tête (26-5). Au retour, des vestiaires, Jale Vatubua (42eme) a continué le récital des Palois et après quelques belles semaines, Oyonnax était dans le dur. Finalement, en fin de rencontre, Benjamin Geledan a fait parler la force pour permettre à son équipe de relever un peu la tête à la sirène. Mais, la transformation de Quentin Etienne ne changeait rien et les joueurs d'Adrien Buononato ont vu leur belle série prendre fin au Hameau (33-12). Victorieuse avec le bonus offensif, la Section Paloise (61eme) occupe provisoirement la cinquième place du Top 14 et attendra les résultats de Toulon, contre Clermont, et de Lyon, contre le Racing 92, pour savoir s'ils ont fait la bonne opération de cette 22eme journée en vue des phases finales. En tout cas, le rêve est permis pour la bande à Simon Mannix. En bas de tableau, l'USO (31 points) retrouve la 14eme et dernière place du classement, mais ne compte que trois longueurs de moins qu'Agen (11eme) et le Stade Français (12eme). Pour eux aussi, le rêve est encore permis.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Top 14 (J22) : Brive peut souffler, Pau peut continuer de rêver
  • Certes Brive peut souffler (!!) ... Toutefois m'est avis qu'il y a des soucis à se faire avec les quatre rencontres à venir qui seront autant de balles de match à maîtriser pour ne pas descendre à l'étage inférieur ...
    Toutefois pas sûr que le CAB actuel a sa place en Top14 .

  • Comme d'habitude !! les bourrins soit disant journalistes d'Orange sport ne sont pas capables de mettre à jour précisemment le classement, car il ne compte pas les victoires avec bonus offensif à 5 points et pas 4 !! et ne savent pas non plus qu'il existe des points de bonus défensif !!! Quelle tristesse d'incompétences !!!!

    Autant aller voir sur rugbyrama ! !

    Lisez Midi Olympique !

  • Solidarité briviste qui a payé malgré deux cartons ! Et bvo à Pau, la bonne surprise de cette période .