Top 14 (J21) : Toulouse prend le meilleur sur Lyon et reprend place sur le podium

Top 14 (J21) : Toulouse prend le meilleur sur Lyon et reprend place sur le podium©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 27 mars 2022 à 22h58

Alors que les internationaux ont fait leur retour, Toulouse signe une courte victoire sur Lyon (27-19) qui permet au champion de France en titre de remonter à la troisième place.



Toulouse relève définitivement la tête. Mis en difficulté par les doublons avec une série de cinq défaites qui l'a fait dégringoler au classement, le champion de France en titre a parfaitement fêté le retour des ses héros, une semaine après le Grand Chelem remporté par le XV de France. Les Lyonnais, en quête de résultat après deux revers sur les trois précédentes sorties, ont été pris à froid par l'enthousiasme des Rouge-et-Noir. Comme face à Montpellier le week-end dernier, tout retard n'était pas permis à Ernest-Wallon. En effet, après Juan Cruz Mallia après moins d'une minute, c'est Rory Arnold qui a lancé de manière précoce le Stade Toulousain. Après avoir contré un dégagement de Baptiste Couilloud, alors sur sa propre ligne des cinq mètres, le deuxième-ligne du club de Haute-Garonne a suivi pour aplatir le premier essai de la rencontre dès la quatrième minute. Les Rhodaniens ont répondu par une pénalité de Lima Sopoaga à la suite d'une faute au sol de Peato Mauvaka sous les poteaux. Le talonneur international n'a toutefois pas mis longtemps à se reprendre. Deux minutes après la réduction de l'écart du LOU, Félix Lambey a perdu le contrôle du ballon et permis aux Toulousains de déployer leur jeu, Peato Mauvaka venant conclure l'action tout en puissance. Thomas Ramos, qui pourrait être en concurrence avec Melvyn Jaminet la saison prochaine, a alors manqué la cible sur la transformation pour la deuxième fois.

Le LOU a mieux abordé la deuxième période

Le buteur a toutefois réglé la mire au quart d'heure de jeu pour donner dix longueurs d'avance au Stade Toulousain après une position de hors-jeu lyonnaise. Fautif sur le deuxième essai des champions de France en titre, Félix Lambey a cru s'être fait justice en aplatissant la première réalisation de son équipe. Mais, alors que Lima Sopoaga se préparait à frapper la transformation, l'arbitre a interrompu le jeu pour une assistance vidéo. Les images ont alors mis en évidence une faute d'Alfred Parisien sur Zack Holmes, provoquant l'annulation de l'essai et un retour à une pénalité pour le LOU, dont le buteur n'a pas tremblé pour ramener son équipe à un essai transformé. La fin du premier acte a tout d'abord vu Lima Sopoaga manquer la cible avant de se reprendre mais, juste avant le retour aux vestiaires, Thomas Ramos a rétabli un écart de sept points sur une dernière pénalité. Mais, au retour sur la pelouse du Stade Ernest-Wallon, c'est une équipe lyonnaise différente qui a mis en difficulté les Toulousains. Après la réduction de l'écart de Lima Sopoaga, Baptiste Couilloud a permis aux Rhodaniens de passer devant pour la première fois du match. Un essai venu d'un dégagement contré de Juan Cruz Mallia bien suivi par le demi de mêlée lyonnais. Ce dernier a alors profité d'une défense hors de position pour aller aplatir en tout tranquillité, la transformation donnant alors trois longueurs d'avance au LOU.

Toulouse a su jouer ses cartes

C'est alors qu'Ugo Mola a décidé de sortir l'artillerie lourde. Julien Marchand, François Cros, Antoine Dupont et Romain Ntamack ont fait leur entrée quand Pierre Mignoni a également apporté du sang frais. Peu avant l'heure de jeu, Thomas Ramos a remis les deux équipes à égalité mais les deux équipes se sont alors montrées imprécises, Léo Berdeu manquant même une pénalité avec le ballon heurtant le poteau gauche. C'est à sept minutes de la sirène que Thomas Ramos a libéré le public toulousain. Romain Ntamack a trouvé la faille dans le rideau défensif rhodanien avant de trouver un relais avec Julien Marchand. L'arrière du Stade Toulousain a alors apporté une solution et est allé à l'essai pour redonner la main à sa formation avant de conforter la victoire des Rouge-et-Noir grâce à une dernière pénalité. Mené de huit points, le LOU a eu la balle du bonus défensif mais Lima Sopoaga, revenue en jeu pour la fin de match, a totalement manqué son tir. Toulouse s'impose pour la deuxième fois de suite (27-19) et remonte à la troisième place du classement, avec une avance de trois points sur La Rochelle, Lyon et Castres. Un retour en forme qui arrive à point nommé alors que la dernière ligne droite du championnat se rapproche, tout comme les huitièmes de finale de la Champions Cup.

TOP 14 / 21EME JOURNEE
Samedi 26 mars 2022
Toulon - Clermont : 32-22
Brive - Castres : 28-12
Montpellier - Biarritz : 37-22
Pau - Perpignan : 27-22
La Rochelle - Racing 92 : 19-0
Stade Français Paris - Bordeaux-Bègles : 18-31

Dimanche 27 mars 2022
Toulouse - Lyon : 27-19

Vos réactions doivent respecter nos CGU.