Top 14 (J2) : Montpellier relève la tête aux dépens de Bordeaux-Bègles

Top 14 (J2) : Montpellier relève la tête aux dépens de Bordeaux-Bègles©panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 10 septembre 2022 à 22h55

Pour sa première sortie à domicile, Montpellier a pris le meilleur sur Bordeaux-Bègles (29-19) dans un match qui a vu chacune des deux équipes avoir sa mi-temps.



Montpellier a su relever la tête. Dans un duel d'équipes battues lors de la 1ere journée, le champion de France en titre s'est imposé sur sa pelouse du GGL Stadium face à Bordeaux-Bègles. Une équipe girondine qui a vite tendu le bâton pour se faire battre. Dès les premières minutes, les Cistes ont mis la défense héraultaise sous pression et Brandon Paenga-Amosa l'a fait craquer. Décalé par Louis Carbonel, le talonneur a forcé le passage pour aplatir le premier essai de la rencontre. Une action sur laquelle Bastien Chalureau a été contraint de céder sa place à Paul Willemse, qui revenait de blessure. Dans la foulée, Louis Carbonel a mis à profit une position de hors-jeu girondine sur un jeu au pied de Maxime Lucu pour corser l'addition sur pénalité. Toutefois, au quart d'heure de jeu, Clément Maynadier a bonifié un ballon porté et aplati le premier essai de l'UBB dans cette rencontre.

Carbonel a enquillé pour Montpellier

Un coup d'éclat qui est resté sans suite dans un premier acte dominé par le MHR face à une équipe girondine loin de ses standards. Après une deuxième pénalité de Louis Carbonel, Alexandre Bécognée a su se montrer opportuniste. Venant contrer un dégagement au pied de Matthieu Jalibert, le troisième-ligne a bien suivi pour aplatir sans opposition. Trop indisciplinés, les joueurs de Christophe Urios ont offert beaucoup trop de points à un Louis Carbonel précis au pied. Grâce à trois pénalités, l'ancien Toulonnais a offert une marge de 22 points à Montpellier au moment de revenir aux vestiaires. Toutefois, les Cistes n'ont pas su tirer le maximum de dix minutes en supériorité numérique consécutives au carton jaune reçu par Caleb Timu pour un plaquage haut sur Paolo Garbisi peu avant la demi-heure de jeu. Au retour sur la pelouse, c'est Anthony Bouthier qui a laissé le MHR à quatorze après un en-avant volontaire.

Bordeaux-Bègles a réagi trop tard

Les Girondins n'ont alors pas tardé à profiter de cet avantage. La pénalité étant joué en touche, le ballon porté s'est mis en place et Clément Maynadier l'a converti en essai pour relancer son équipe. Les deux équipes ont alors envoyé du sang neuf mais Montpellier n'a eu de cesse de subir le jeu et n'a pas été en mesure de marquer le moindre point dans ce deuxième acte. Les Bordelais n'ont pas été plus en réussite. En effet, il a fallu attendre les cinq dernières minutes pour voir Federico Mori bonifier une action collectif pour aplatir en coin. Le score n'a alors plus bougé et Montpellier s'impose au bout d'une deuxième période loin d'être au niveau attendu par Philippe Saint-André (29-19). Pour Bordeaux-Bègles, le début de saison compliqué se confirme avec ce deuxième revers en deux journées, tout comme Perpignan. Deux équipes qui pointent en bas du classement du Top 14.

TOP 14 / 2EME JOURNEE
Samedi 10 septembre 2022
Lyon - La Rochelle : 21-23
Clermont - Pau : 33-24
Bayonne - Racing 92 : 31-25
Castres - Stade Français Paris : 30-20
Perpignan - Brive : 6-17
Montpellier - Bordeaux-Bègles : 29-19

Dimanche 11 septembre 2022
21h05 : Stade Toulousain - Toulon

Vos réactions doivent respecter nos CGU.