Top 14 (J2) : Montpellier, Pau et Perpignan s'impose sur leur pelouse, Castres fait chuter Clermont

Top 14 (J2) : Montpellier, Pau et Perpignan s'impose sur leur pelouse, Castres fait chuter Clermont©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 11 septembre 2021 à 17h10

Mené pendant quasiment tout le match, Castres a su arracher la victoire sur la pelouse de Clermont. Montpellier, Pau et Perpignan, quant à eux, n'ont pas connu de difficulté pour s'imposer à domicile respectivement face à Brive, Lyon et Biarritz.


Clermont - Castres

Les débuts de Jono Gibbes sur le banc de Clermont sont décidément bien laborieux ! Après avoir chuté sur la pelouse de Lyon pour leur première sortie de la saison en Top 14, les Jaunards ont chuté sur leur pelouse de Marcel-Michelin face à une accrocheuse équipe de Castres. Mais, si Rory Kockott a très tôt ouvert le score sur pénalité, les Auvergnats ont pris l'ascendant grâce à Tani Vili avant que Camille Lopez ne donne sept longueurs d'avance à l'ASM au quart d'heure de jeu. Toutefois, avec la réponse de Benjamin Urdapilleta puis un essai non-transformé signé Rory Kockott, le CO a pris l'avantage au tableau d'affichage... pendant quatre minutes. En effet, Camille Lopez n'a pas manqué la cible pour permettre à Clermont de repasser devant. La fin du premier acte s'est avérée être animée avec Adrien Pélissié qui a aplati pour l'ASM avant qu'Andrea Cocagi ne réponde pour Castres juste avant la pause pour ramener son équipe à deux points. Un avantage que les Jaunards ont fait fructifier par l'intermédiaire de JJ Hanrahan avant qu'un drop de Julien Dumora puis deux pénalités de Benjamin Urdapilleta ne ramène les deux équipes à égalité avec dix minutes encore à jouer. Camille Lopez a un temps cru offrir la victoire à son équipe à la 73eme minute sur pénalité mais la défense clermontoise n'a pas été souveraine. Kevin Kornath en a parfaitement profité pour aplatir l'essai de la victoire à trois minutes de la sirène. Castres signe un succès retentissant en terre auvergnate (30-34), son deuxième en deux journées et s'installe provisoirement seul en tête du Top 14. Clermont, pour sa part, échappe à la dernière place grâce au point de bonus défensif grappillé lors de cette rencontre.

Montpellier - Brive

Après le match nul arraché in extremis sur la pelouse de Toulon, Montpellier a bien lancé sa saison devant son public à l'occasion de la réception de Brive. Il faut dire que le CAB est totalement passé à côté du premier acte de la rencontre avec comme seuls points marqués l'essai par Peniami Narisia au quart d'heure de jeu. Avant cela, Gela Aprasidze a ouvert le score au bout de seulement quatre minutes avant de voir Louis Foursans-Bourdette corser l'addition sur pénalité. Les 20 minutes menant à la mi-temps ont vu les Cistes aplatir à trois reprises via Jérémie Maurouard, Geoffrey Doumayrou puis Arthur Vincent juste avant le retour aux vestiaires. Avec trois essais de plus que les Brivistes, les joueurs de Philippe Saint-André pouvaient ambitionner de prendre le bonus offensif dans cette rencontre mais c'était sans comptes sur les Corréziens remobilisés par Jeremy Davidson à la pause. Ceci s'est matérialisé dès l'entame du deuxième acte avec Sevanaia Galala qui a trompé la défense héraultaise pour aplatir le deuxième essai de son équipe, privant provisoirement le MHR d'une victoire à cinq points. Auteur d'un doublé à la 50eme minute, Jérémie Maurouard a remis son équipe sur le chemin du bonus offensif... mais ça n'aura tenu qu'un peu moins de 20 minutes. En effet, Vano Karkadze a su forcer le passage pour inscrire le troisième essai du CAB, qui s'est avéré être le dernier du match. Montpellier s'impose nettement face à Brive (39-17) mais ne quitte sa pelouse du GGL Stadium qu'avec quatre points, qui lui permettent de prendre provisoirement la deuxième place du classement. Brive, de son côté, n'a pas confirmé son succès inaugural face à Perpignan.

Pau - Lyon

Pau n'a pas manqué ses retrouvailles avec son public du Stade du Hameau. Malgré quasiment une heure en infériorité numérique, la Section Paloise est restée maître sur son terrain face à Lyon. Toutefois, si Antoine Hastoy a ouvert la marque sur pénalité, le premier essai a bien été rhodanien par l'intermédiaire de Xavier Mignot après dix minutes de jeu. Une réalisation qui, en réalité, a été la seule d'une rencontre qui s'est résumée à un duel de buteurs entre Antoine Hastoy et Léo Berdeu. La première période a toutefois été marquée par le carton rouge reçu par Vuda Tagitagivalu à la 26eme minute pour une charge de l'épaule au niveau du visage de Xavier Mignot. Avec deux réalisations de chaque côté avant la pause, le LOU a rallié son vestiaire avec deux longueurs d'avance. Mais cet avantage a vite fondu en raison d'une indiscipline trop importante. En onze minutes, Antoine Hastoy a permis à la Section Paloise de repasser devant puis de creuser l'écart. A l'heure de jeu, Léo Berdeu a limité l'écart mais l'opportunisme sur un drop puis la précision du buteur béarnais ont fait la différence. Le buteur du LOU a finalement offert le point de bonus défensif à sa formation à la 77eme minute. Avec beaucoup de résistance et de courage, Pau s'impose de quatre longueurs (21-17) pour signer son premier succès de la saison et revient à hauteur du LOU au classement.

Perpignan - Biarritz

Perpignan garde l'ascendant sur Biarritz ! Pour la revanche de la finale de Pro D2 la saison passée, le club catalan n'a pas manqué de s'imposer sur sa pelouse d'Aimé-Giral, effaçant ainsi son entame de saison manquée du côté de Brive. Si Tristan Tedder a ouvert le score sur un drop dès la 4eme minute, la réponse basque a été quasiment immédiate avec l'essai de John Dyer mais le BO a vu son élan coupé par son indiscipline avec, en cinq minutes, des cartons jaunes pour Francis Saili puis Henry Speight. Une double infériorité numérique qui aura coûté dix points aux Biarrots. En effet, après une pénalité de Melvyn Jaminet, Jean-Bernard Pujol a inscrit le premier essai de l'USAP. Le buteur, qui a été brillant avec le XV de France cet été, a donné trois points d'avance de plus aux Catalans juste avant la pause. Si Brett Herron a profité des erreurs adverses pour tenter de relancer le BO, Tristan Tedder y est allé de son essai sept minutes après la reprise avant que Jean-Bernard Pujol ne donne plus de corps à l'avantage de Perpignan. A un quart d'heure du terme de la rencontre, Andrew Cramond a permis à Biarritz de relever la tête mais c'est bien Melvyn Jaminet qui a eu le dernier mot sur pénalité. L'USAP signe son premier succès de la saison (33-20) et freine déjà des Biarrots qui étaient bien lancés.

TOP 14 / 2EME JOURNEE
Samedi 11 septembre 2021
Clermont - Castres : 30-34
Montpellier - Brive : 39-17
Pau - Lyon : 21-17
Perpignan - Biarritz : 33-20
17h15 : Bordeaux-Bègles - Stade Français Paris
21h05 : Racing 92 - La Rochelle

Dimanche 12 septembre 2021
21h05 : Toulouse - Toulon

Vos réactions doivent respecter nos CGU.