Top 14 (J2) : Facile victoire pour Bordeaux-Bègles face au Stade Français Paris

Top 14 (J2) : Facile victoire pour Bordeaux-Bègles face au Stade Français Paris©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 11 septembre 2021 à 19h10

Grâce à une deuxième période bien mieux maîtrisée, Bordeaux-Bègles a su faire céder le Stade Français Paris pour signer un succès net et bonifié (37-10).



Bordeaux-Bègles a trouvé la bonne carburation. Après une entame de saison manquée sur la pelouse de Biarritz, les joueurs de Christophe Urios ont trouvé les solutions pour venir à bout du Stade Français Paris. Les protégés de Gonzalo Quesada, venus en Gironde dans l'espoir d'oublier leur revers initial à domicile face au Racing 92, ont fini par céder face à la force de frappe de l'UBB. Une rencontre qui a pourtant démarré sur un faux-rythme. Si Matthieu Jalibert n'a pas manqué la cible pour ouvrir le score au bout de trois minutes, les deux équipes n'ont pas été suffisamment précises pour venir à bout de défenses assez bien en place. L'indiscipline des deux équipes a toutefois été vue avec le carton jaune reçu par ce même Jalibert à la 18eme minute pour un en-avant volontaire puis celui dont a écopé Tolu Latu peu avant la demi-heure de jeu. Le talonneur parisien a été sanctionné pour une faute volontaire dans un ruck.

Le carton jaune de trop pour le Stade Français Paris

Après n'avoir pas su convertir en points sa supériorité numérique, le Stade Français Paris a limité la casse quand il a joué à un de moins. En effet, l'UBB n'a su marquer dans cet intervalle que trois points par la botte de l'inévitable Jalibert. Les Girondins n'ont guère brillé durant ces 40 minutes mais ont eu le mérite de revenir aux vestiaires avec l'avantage au score Mais la donne a brutalement changé quand, dix minutes après la reprise, Telusa Veainu a dû sortir dix minutes pour un plaquage avec retournement sur Maxime Lucu. Dans la foulée, le buteur bordelais a corsé l'addition mais, surtout, le jeu offensif des Girondins a pu se mettre en place. Après un jeu au pied pour lui-même de Jalibert, Yoram Moefana a été présent au soutien avant de lancer Nans Ducuing à l'essai. Si Joris Segonds a débloqué le compteur de son équipe peu avant l'heure de jeu, Ben Lam a bonifié une nouvelle accélération de Jalibert en exploitant parfaitement un surnombre. Un deuxième essai qui a rapproché l'UBB du bonus offensif mais c'était sans compter sur la réaction parisienne.

Bordeaux-Bègles arrache le bonus offensif

A un quart d'heure du terme de la rencontre, Tolu Latu a converti en essai un ballon porté consécutif à une touche à cinq mètres. Toutefois, les joueurs de Christophe Urios en avaient encore sous le pied et les coups de boutoir ont fini par payer. A cinq minutes de la sirène, après une récupération de balle, Jalibert a une nouvelle fois fait parler sa pointe de vitesse avant de décaler d'une chistera très inspirée Ulupano Seuteni pour le troisième essai bordelais. Le temps était alors compté pour aller chercher la victoire à cinq points. Mais, sur la dernière action, Yoram Moefana a fait exploser de joie le public du Stade Chaban-Delmas. Sur une action initiée par François Trinh-Duc avec le soutien de Seuteni après contact, le centre girondin a pu être décalé d'une nouvelle chistera pour aplatir en coin. Un quatrième essai qui permet à l'UBB, au-delà de la nette victoire (37-10), de prendre cinq points et de se replacer au classement. Pour le Stade Français Paris, l'état d'urgence pourrait très vite être mis en place après ce deuxième revers, faisant du club de la Capitale le seul à zéro points en deux journées.

TOP 14 / 2EME JOURNEE
Samedi 11 septembre 2021
Clermont - Castres : 30-34
Montpellier - Brive : 39-17
Pau - Lyon : 21-17
Perpignan - Biarritz : 33-20
Bordeaux-Bègles - Stade Français Paris : 37-10
21h05 : Racing 92 - La Rochelle

Dimanche 12 septembre 2021
21h05 : Toulouse - Toulon

Vos réactions doivent respecter nos CGU.