Top 14 (J18) : Oyonnax s'offre le champion en titre !

Top 14 (J18) : Oyonnax s'offre le champion en titre !©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le samedi 24 février 2018 à 20h13

Oyonnax a créé la surprise de cette 18eme journée de Top 14 en s'imposant sur le terrain de Clermont ce samedi alors que Castres a battu Lyon à domicile et que le Stade Français a signé la mauvaise opération en s'inclinant contre Agen.

Énorme surprise sur le Top 14 ce samedi ! Le champion en titre, Clermont, s'est incliné à domicile face à la lanterne rouge Oyonnax (18-12). C'est la sensation de cette 18eme journée avec la première victoire à l'extérieur de la saison pour l'USO. L'ASM avait pourtant pris les devants grâce à un essai de Rémi Lamerat (23em), mais les Oyomen ont répondu par l'intermédiaire d'Axel Muller (34eme). Les visiteurs menaient 8-7 à la pause et ont creusé l'écart dans le deuxième acte grâce à l'ancien jaunard Vincent Debaty (59eme). L'essai de Peter Betham en fin de match (72eme) n'aura rien changé à la superbe performance oyonnaxienne, l'équipe d'Adrien Buononato s'impose 18-12 et prive le club auvergnat du point de bonus défensif. L'USO est toujours dernier mais fait sensation alors que Clermont dit définitivement adieu aux phases finales.

Dans un duel décisif en vue du maintien, le SU Agen a frappé fort en s'imposant 36-34 sur la pelouse du Stade Français ce samedi. Les Parisiens étaient pourtant bien partis dans cette rencontre grâce à Mathieu De Giovanni (8eme). Un véritable chassé croisé a marqué ce début de match avec un essai d'Antoine Erbani (17eme) avant de voir le club de la Capitale reprendre le score grâce à Jonathan Danty (24eme) puis le reperdre sur un essai de Johann Sadie (33eme). Waisea Nayacalevu (36eme) et Tony Ensor (40eme) ont pourtant permis au Stade Français de faire le break avant la pause pour mener 28-15. Mais le deuxième acte n'a pas été à la hauteur du premier alors que le SUA s'est régalé à l'image de Pierre Fouyssac (50eme), Tom Murday (64eme) et de nouveau le trois-quarts centre pour son doublé (69eme). Jules Plisson a eu l'occasion d'offrir la victoire aux siens dans les derniers instants mais sa pénalité est passée à droite des poteaux. Les Agenais s'imposent 36-34 à l'extérieur et sortent provisoirement de la zone rouge. Le Stade Français ne compte plus qu'un point d'avance sur son adversaire du soir grâce au bonus défensif.

Du côté du Castres Olympique, la soirée n'a pas été de tout repos même si l'équipe de Christophe Urios s'est imposée 33-22 contre Lyon. Rodrigo Capo Ortega a d'abord lancé les siens grâce à une supériorité numérique à la suite du carton jaune à l'encontre de Gomez-Kodela (23eme). En réussite face aux poteaux, Benjamin Urdapilleta a permis aux Tarnais de conserver l'avantage malgré l'essai de Taiasina Tuifua (35eme) pour mener 16-7 à la mi-temps. Mais les Lyonnais se sont réveillés au retour des vestiaires par l'intermédiaire de Toby Arnold par deux fois (42eme, 62eme). Avec le doublé de son ailier, le LOU pensait tenir une belle victoire mais Armand Battle (68eme) puis Julien Dumora (79eme) n'en avaient pas décidé ainsi. Castres s'impose finalement 33-22 dans les derniers instants et grimpe provisoirement à la troisième place du classement alors que Lyon est septième.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.