Top 14 (J17) : Toulouse, Montpellier et Pau s'imposent à l'extérieur

Top 14 (J17) : Toulouse, Montpellier et Pau s'imposent à l'extérieur©Media365

Lucas Bertolotto, publié le samedi 17 février 2018 à 20h20

Trois victoires à l'extérieur pour Toulouse, Montpellier et Pau ce samedi respectivement sur les terrains d'Agen, Oyonnax et Brive.

Toulouse ne fait pas dans la dentelle à Agen

Quel succès pour Toulouse ce samedi qui a signé une performance quasi-parfaite sur le terrain d’Agen. Louis-Benoit Madaule a très bien lancé la partie pour les Rouge et Noir (7eme) avant que Gaël Fickou n’écope d’un carton jaune pour un plaquage sans ballon (17eme). Une infériorité numérique qui n’a pas freiné les ardeurs des visiteurs avec un nouvel essai de Iosefa Tekori (21eme) puis un autre de Yoann Huget juste avant la pause. Les hommes d’Ugo Mola menaient déjà largement à la mi-temps avec le point de bonus offensif en poche (19-6). La domination toulousaine n’a cessé de s’accentuer au retour des vestiaires avec un triplé pour Fickou qui s’est bien rattrapé de sa biscotte, et trois essais de Florian Fritz, François Cros et Huget pour son doublé. Un léger relâchement en fin de match a permis au SUA de s’illustrer grâce à Tom Murday et un doublé de Johann Sadie. Le Stade Toulousain s’impose 52-25 et revient à hauteur de Toulon alors qu’Agen est toujours treizième.

Montpellier se défait de courageux oyomen

Le leader du Top 14 a confirmé son statut ce samedi en déplacement chez la lanterne rouge. Face à une équipe d’Oyonnax qui affiche beaucoup de courage, surtout à domicile, le MHR a cru lancer les hostilités mais l’essai de Ruan Pienaar a été refusé après l’arbitrage vidéo. Une échéance retardée de quelques minutes puisque Benjamin Fall a aplati dans l’en-but quasiment dans la foulée (10eme) avant que les Montpelliérains ne bénéficient d’un essai de pénalité (24eme). Curtis Browning a relancé son équipe en réduisant l’écart (27eme) mais Nemani Nadolo a fait son apparition pour inscrire un doublé plein de puissance et donner une bonne avance aux Héraultais à la pause (29-16). Le deuxième acte a été tout aussi spectaculaire avec Daniel Ikpefan qui s’est illustré le premier (59eme) suivi de près par la réponse de Gregory Fichten pour son premier essai en Top 14 (64eme). Janse Van Rensburg et Uj Seuteni ont terminé le spectacle qui s’est soldé par un succès des joueurs de Vern Cotter avec le point de bonus offensif à la clé. Montpellier est toujours leader alors que l’USO stagne en quatorzième position malgré son envie de produire un jeu alléchant.

Pau remporte une grosse bataille

Le CA Brive avait l’occasion de revenir sur le Stade Français ce samedi en battant Pau mais la Section ne comptait pas se laisser faire. Pourtant, les Corréziens ont frappé les premiers par l’intermédiaire de Benjamin Petre (9eme). Mais pas pour longtemps, après deux pénalités de Tom Taylor, le club du Béarn a pris les devants. Une avance que les Palois n’ont pas réussi à conserver à leur tour car Said Hirèche a sonné la révolte en bon capitaine pour permettre au CAB de prendre l’avantage à la mi-temps (10-6). Mais le retour des vestiaires a été marqué par une belle ambition béarnaise traduite au tableau d’affichage par l’ailier Watisoni Votu (50eme). Le joueur de Simon Mannix s’est même offert un doublé un peu plus tard en profitant d’une magnifique chistera de Julien Tomas (61eme). Malgré un petit avantage, les visiteurs ne paraissaient pas sereins au vu de la hargne briviste. Une hargne qui a poussé le talonneur François Da Ros à mettre un coup de tête à Steffon Armitage, synonyme de carton rouge (70eme). En fin de match, Thomas Laranjeira a transformé la pénalité du point de bonus défensif mais n'a pu empêcher une défaite 21-16 des siens. Pau prend provisoirement la sixième place, Brive est douzième avec seulement deux points d'avance sur la zone rouge.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU