Top 14 (J17) : Toulouse chute à Lyon et perd la première place

Top 14 (J17) : Toulouse chute à Lyon et perd la première place©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 20 février 2021 à 22h56

Au terme d'un match de haute volée en clôture de la 17eme journée du Top 14, Lyon s'impose face à Toulouse (31-23), qui cède la première place du championnat.

Toulouse a peut-être trouvé sa bête noire. Vainqueurs au Stade Ernest-Wallon en octobre dernier, les joueurs de Lyon ont réédité une telle performance ce samedi en clôture de la 17eme journée du Top 14. Dès l'entame du match, les joueurs de Pierre Mignoni ont mis la main sur le ballon et n'ont pas hésité à prendre les points dès que possible. Dès la 1ere minute, Jonathan Wisniewski a profité du peu d'espace disponible pour claquer un drop et ouvrir le score. Cette entame de match volontaire et offensive de la part des Rhodaniens a été confirmée six minutes plus tard. Sur une accélération de Toby Arnold, Noa Nakaitaci est décalé et aplati le premier essai de la rencontre. La réponse toulousaine n'a pas tardé et c'est la surprise Dimitri Delibes qui a sonné la révolte. Remplaçant au dernier moment de Yoann Huget, blessé, le jeune centre a bonifié au quart d'heure de jeu une passe de Maxime Médard. Si Jonathan Wisniewski a redonné un peu d'air au LOU, l'indiscipline aura été payée cher. En effet, alors que les Toulousains ont mis les Lyonnais sur le reculoir à la suite d'une touche rondement menée et allaient à l'essai, Mickaël Ivaldi a été pris par la patrouille.

Le LOU n'a pas vacillé

Le talonneur lyonnais, coupable d'avoir volontairement écroulé le maul, a été sanctionné d'un carton jaune alors que Toulouse a bénéficié d'un essai de pénalité. Opportuniste, Jonathan Wisniewski a claqué un deuxième drop pour creuser de nouveau l'écart mais la belle soirée de Dimitri Delibes s'est poursuivie à la demi-heure de jeu avec un deuxième essai consécutif à une passe aveugle de Maxime Médard qui a permis à Toulouse de passer devant au score pour la première fois du match.... mais c'était sans compter sur Toby Arnold qui, à cinq minutes de la pause, a profité de l'accélération de Josua Tuisova pour piéger la défense adverse et permettre au LOU de regagner son vestiaire avec six points d'avance. Une mi-temps terminée sous tension après un accrochage entre Félix Lambey et Rory Arnold, qui ont tous deux pris un carton jaune. Si le premier acte a été échevelé avec cinq essais et 40 points marqués, le deuxième a été plus laborieux. Très vite, Jonathan Wisniewski a redonné neuf points d'avance à Lyon sur une pénalité largement dans ses cordes à laquelle Zack Holmes a répondu avant de céder sa place à Thomas Ramos, qui a fait son retour à la compétition.

La Rochelle peut remercier Lyon

Toutefois, à 25 minutes de la fin du match, Noa Nakaitaci a donné un avantage définitif aux Rhodaniens avec son deuxième essai personnel. Après des passes de Jonathan Wisniewski puis Izack Rodda, l'ailier international français est allé aplatir en coin, permettant à son équipe d'aborder la fin de match avec onze points d'avance et une certaine tranquillité malgré les vagues toulousaines. Si Thomas Ramos a réduit l'écart à huit points sur pénalité, les Toulousains ne sont jamais parvenus à arracher au moins le bonus défensif. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé avec Baptiste Germain qui a cherché Cheslin Kolbe en coin mais le Sud-Africain n'a pas pu éviter un passage en touche qui a annulé un éventuel essai. Au terme d'un match de haute volée, Lyon s'impose face à Toulouse (31-23) mais reste aux portes du Top 6. Toulouse, pour sa part, voit sa série de huit victoires consécutives prendre fin et cède la première place à La Rochelle... qui sera son adversaire le week-end prochain pour une affiche qui promet déjà beaucoup.

TOP 14 / 17EME JOURNEE
Vendredi 19 février 2021
Racing 92 - Castres : 23-20

Samedi 20 février 2021
La Rochelle - Stade Français Paris : 16-11
Pau - Toulon : 29-33
Agen - Montpellier : 19-39
Clermont - Bayonne : 73-3
Brive - Bordeaux-Bègles : 25-23
Lyon - Toulouse : 31-23

Vos réactions doivent respecter nos CGU.