Top 14 (J17) : Ce qu'il ne fallait pas manquer ce week-end

Top 14 (J17) : Ce qu'il ne fallait pas manquer ce week-end©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le lundi 19 février 2018 à 07h59

La 17eme journée de Top 14 s'est clôturée par une victoire du Racing 92 face à La Rochelle ce dimanche. Le triplé d'Ashton, celui de Fickou ou le tweet sanglant de Pecely Yato, voici ce qu'il ne fallait pas manquer ce week-end.

Le choc : Racing 92 19 - 12 La Rochelle

C'était le choc de cette 17eme journée. Le second du championnat qui se déplace à la U Arena, chez le troisième. Mais depuis l'inauguration de leur nouvelle enceinte, les Racingmen sont invaincus, aussi bien à domicile qu'à l'extérieur. Et leur série ne s'est pas arrêtée ce dimanche face à La Rochelle avec une victoire 19-12. Mais cette rencontre n'a pas vraiment livré toutes ses promesses. Le club francilien s'est montré dominateur en première période, a même provisoirement obtenu le point de bonus offensif, avant de céder le deuxième acte aux visiteurs sans marquer le moindre point. Le Racing 92 continue tout de même de gagner avec un septième succès de rang pour devenir le seul dauphin de Montpellier.

Le carton : Agen 25 - 52 Toulouse

Le Stade Toulousain a fait forte impression ce samedi en Top 14. En déplacement sur le terrain d'Agen, les Rouge et Noir ont réalisé le match parfait en s'imposant 52-25. Grâce à un Gaël Fickou très inspiré et auteur d'un triplé en deuxième mi-temps, Toulouse n'a fait qu'une bouchée du SUA en marquant notamment huit essais à l'avant dernier du championnat. Une large victoire qui permet au club d'Ugo Mola de se placer en bonne position pour une qualification en phase finale alors que les Lot-et-Garonnais ne sortent pas de la zone rouge.

Le flop : Brive

En recevant la Section Paloise, Brive était l'équipe qui comptait le plus de chances de s'imposer parmi les prétendants au maintien. Mais les Corréziens n'ont pas profité de cette opportunité pour revenir sur le Stade Français et se sont inclinés 21-16 après une rencontre très disputée. Ce sont bien eux qui ont lancé les hostilités dans cette partie mais ils ont dû faire face à un Watisoni Votu en grande forme et surtout un Julien Tomas inspiré sur une magnifique chistera. En fin de match, les Brivistes n'ont pas réussi à traduire leur envie de revenir au tableau d'affichage et ne prennent donc pas d'avance sur leurs concurrents directs.

La bonne opération : Montpellier

Oyonnax aime recevoir les grosses écuries du Top 14 malgré son statut de lanterne rouge, ce n'est pas une surprise. Pour le leader montpelliérain, ce match pouvait donc ressembler à un piège. Mais après trois matchs nuls face à La Rochelle, Clermont et Toulouse, les Oyomen n'ont pas tenu le coup contre le MHR. Le courage et l'envie étaient pourtant au rendez-vous ce samedi devant un Nemani Nadolo inspiré, une fois de plus. Le club héraultais ne commet pas les mêmes erreurs que ses concurrents et ne fait pas de détails en s'imposant 43-30 pour confirmer la vérité du classement. La défaite de La Rochelle permet en plus à Montpellier de prendre un peu d'air en tête du championnat après le point de bonus offensif décroché.

Le joueur : Chris Ashton

Le serial marqueur du Rugby Club Toulonnais a encore frappé ce week-end ! L'ailier anglais Chris Ashton a inscrit un triplé lors de la victoire varoise 43-5 face au Stade Français, portant son total à 17 essais après autant de journées. Mais le meilleur marqueur du Top 14 n'a participé qu'à quatorze rencontres depuis le début du championnat, une statistique qui prouve son efficacité pour tenter de battre le record de Napolioni Nalaga, qui en avait marqué 21 en 2008-2009. Grâce à son ailier à l'affût de tous les bons ballons, le RCT est quatrième du championnat à l'issue de cette journée.

La décla : Laurent Marti

« J'ai demandé à Maxime Lamothe s'il avait bien marqué, il m'a dit "oui Laurent, j'ai aplati." On l'a tous vu dans le stade. Je crois qu'il y a une marguerite ou une pâquerette qui fait que l'essai n'a pas été accordé » a déclaré le président de l'Union Bordeaux-Bègles Laurent Marti à Rugbyrama après la défaite de son équipe face à Castres ce dimanche (6-7). Pour la première fois de la saison, l'UBB a perdu sur sa pelouse après un match pauvre en occasions. Le seul essai de la partie a été inscrit par Julien Dumora en faveur du CO, mais le jeune talonneur de Bordeaux-Bègles aurait pu offrir la victoire à son équipe. Problème : l'arbitre a refusé son essai après la vidéo. Ce qui a eu le don de mettre le président Laurent Marti en colère.

Le tweet : Peceli Yato

« J'en ai marre et ça me fait ch... de voir vos commentaires. Pourquoi vous ne venez pas ? Je vous donnerai mes chaussures et vous jouerez... C'est du rugby et vous, vous êtes assis devant votre télé en mangeant des pop-corns. » Peceli Yato n'a pas mâché ses mots sur son compte Twitter après la défaite de l'ASM sur la pelouse de Lyon samedi (36-10). Si les fans ont montré leur mécontentement, c'est parce que Clermont s'est incliné pour la cinquième fois consécutive en Top 14. Pire encore, les Jaunards s'éloignent un peu plus du top 6 et des phases finales avec maintenant quinze points de retard sur leur adversaire du week-end qui occupe la dernière place qualificative. Un revers qui pourrait ressembler à la défaite de trop pour l'ASM et ses supporters.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.