Top 14 (J16) : Racing 92 s'offre La Rochelle après la sirène au terme d'un match fou

Guillaume Marion, Media365, publié le samedi 28 janvier 2023 à 23h06

Au terme d'un match intense et rythmé de bout en bout, le Racing 92 a dominé d'un rien La Rochelle (39-36), grâce à une pénalité de Russell après la sirène, lors de la 16eme journée du Top 14.

Après un intense combat de part et d'autre, il aura donc fallu une ultime pénalité de Finn Russell après la sirène (81eme) pour voir le Racing 92 finalement l'emporter face à La Rochelle ce samedi (39-36). Avant cela, lors de ce choc de la 16eme journée du Top 14, les deux formations avaient fait jeu égal à la Paris La Défense Arena, alors que chaque équipe a eu sa période. Car, dans un premier temps, si Russell a inscrit deux pénalités en début de match (4eme et 6eme), c'est ensuite les visiteurs qui ont frappé fort en un rien de temps. En effet, peu après un essai de Jules Favre (9eme), Rémi Picquette a imité son coéquipier (14eme). C'est à ce moment-là que Donovan Taofifenua a sonné la révolte pour les locaux (16-17, 23eme), un essai qui faisait suite à une pénalité de chaque côté, de Russell et d'Antoine Hastoy. De retour à portée des joueurs de Ronan O'Gara, les Racingmen ont cependant craqué avant la pause. Après une pénalité de l'ancien de Pau, l'ouvreur qui était en stage avec le XV de France cette semaine à Capbreton a également inscrit un essai (28eme) et une nouvelle pénalité (36eme). A la pause, La Rochelle faisait alors forte impression (16-28).

Une joie de courte durée pour les Maritimes

Touché, mais pas coulé, le Racing 92 a fini par réagir en seconde période. Après un essai transformé d'Olivier Klemenczak (43eme) et une pénalité de Russell (50eme), les joueurs de Laurent Travers ont su profiter du carton jaune de Levani Botia pour un plaquage cathédrale (61eme). Car si Hastoy a également passé une pénalité durant l'infériorité numérique de son équipe, Russell en a fait de même (62eme), alors que Klemenczak s'est lui offert un doublé (36-31, 70eme). Mais, dans la foulée, Hastoy, tout simplement intenable ce samedi (26 points), a à nouveau douché l'ambiance à Nanterre avec un nouvel essai pour lui (72eme). Malheureusement pour lui et son équipe, ce dernier a ensuite raté la transformation qui aurait permis aux Maritimes de repasser devant. Finalement, après une dernière faute rochelaise, c'est donc Russell qui a libéré le Racing 92 d'une pénalité d'environ 35 mètres dans l'axe. L'Ecossais pouvait logiquement exulter avec ses coéquipiers après ce dernier coup de pied gagnant. Au classement, les locaux (4emes) reviennent à égalité avec leurs adversaires du soir (3emes) avec 42 points.

TOP 14 / 16EME JOURNEE
Samedi 28 janvier 2023
Lyon - Clermont : 34-14
Bayonne - Brive : 37-9
Castres - Bordeaux-Bègles : 23-18
Toulon - Pau : 27-16
Perpignan - Stade Français : 31-24
Racing 92 - La Rochelle : 39-36

Dimanche 29 janvier 2023
21h05 : Toulouse - Montpellier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.