Top 14 (J15) : Le Racing 92 inflige à Clermont sa plus lourde défaite de la saison

Top 14 (J15) : Le Racing 92 inflige à Clermont sa plus lourde défaite de la saison©Media365

Lucas Bertolotto, publié le dimanche 07 janvier 2018 à 23h26

Pour clôturer la quinzième journée de Top 14 ce dimanche le Racing 92 s'est imposé 58-6 face à Clermont.

Le résumé Clermont se souviendra longtemps de cette soirée cauchemardesque. Au-delà de la très lourde défaite 58-6 sur la pelouse du Racing 92, les Auvergnats ont perdu leur partenaire Samuel Ezeala qui est sorti sur civière après avoir perdu connaissance pendant plusieurs minutes. La soirée avait mal débuté pour les hommes de Franck Azéma qui ont rapidement plié sur la première offensive des Franciliens à la deuxième minute de jeu. L'incontournable Leone Nakarawa a ouvert le score après une percée de Maxime Machenaud, suivi, peu avant le quart d'heure de jeu, par Virimi Vakatawa qui a profité d'un cafouillage avant d'aplatir (14-0). Les Jaunards ont très peu quitté leur moitié de terrain en ce début de rencontre et sont tombés sur une solide défense locale qui n'a rien laissé passer.Le Racing a pris le bonus offensif dès le début de la deuxième mi-tempsJuste avant la pause, Clermont a connu son premier et unique temps fort de la partie grâce à une supériorité numérique à la suite du carton jaune contre Rémi Talès pour un plaquage haut (35eme). Mais la mauvaise lecture du jeu de Paul Jedrasiak et l'absence de soutien dans les rucks auvergnats ont ramené les deux équipes aux vestiaire sur un score de 20-6 en faveur du Racing 92. Le deuxième acte a débuté comme le premier du côté des hommes de Laurent Travers avec un essai de Camille Chat dès le début synonyme de point de bonus offensif. A partir de ce moment, les locaux ont campé dans la moitié de terrain adverse et ont continué de produire du jeu et de finir leur course dans l'en-but clermontois à l'image de Dimitri Szarzewski (53eme) et Teddy Thomas (55eme).Plus lourde défaite de la saison pour l'ASMPuis la U Arena, qui était jusque-là en folie, est devenue silencieuse après la charge de Vakatawa sur le jeune Ezeala (18 ans), qui a éteint l'ailier de l'ASM pendant quelques secondes. Sorti sur civière après plusieurs minutes pesantes, le Clermontois a récupéré de son K.-O avant de rejoindre un hôpital parisien pour de plus amples examens selon le club. La fin de match a été à l'image de toute la rencontre, à sens unique, avec des visiteurs qui n'avaient clairement plus la tête au jeu. Les Racingmen en ont alors profité pour marquer trois nouveaux essais par Wenceslas Lauret (58eme), Vakatawa (63eme) pour son doublé et Henry Chavancy (71eme). Le Racing 92 remporte son deuxième match à la U Arena grâce à huit essais (58-6) et grimpe sur la troisième marche du podium à égalité de point avec La Rochelle alors que Clermont a connu sa plus grosse défaite de la saison avec plusieurs nouveaux joueurs sortis sur blessure.

L'homme du match : Virimi Vakatawa (Racing 92) Le trois-quarts centre francilien a été omniprésent ce dimanche soir en marquant le second essai de son équipe après avoir profité d'un cafouillage devant les poteaux. Auteur d'un doublé, Vakatawa a malgré lui causé la sortie sur civière de Samuel Ezeala après une charge dévastatrice et a fait honneur aux valeurs de ce sport en accompagnant son adversaire pendant les longues minutes d'interruption qui ont suivies.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
43 commentaires - Top 14 (J15) : Le Racing 92 inflige à Clermont sa plus lourde défaite de la saison
  • je trouve que mr l arbitre a ete bien gentil avec le racing ,des joueurs qui se couche sur le ballon et qui sortent par le camp adverse ,pas de sanction donc on continu

  • Poite comme ts les arbitres se cache derriere tout meme la video ils s'en servent que pour se reposer ils sont lamentables tu m'etonnes que parrfois il y ai des bouffes!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • On peut s'étonner, en effet, du manque de réaction de l'équipe arbitrale de ce match sur une action où le plaqueur se baisse et que l'attaquant baisse son torse et son épaule au niveau du visage du plaqueur sans aucune action de raffut seule geste autorisé dans ce cas.

  • comme toujours poite a fait une parodie d'arbitrage :pas nouveau .ce qui est nouveau c'est le gazon! comment voulez vous jouer sur sol que l'equipe adverse est la seule a connaitre .trouvez vous cela normal ?

  • Vakatawa, un joueur venu du rugby à 7, qui n' esquisse pas le moindre cadrage débordement et va péter à fond la caisse dans le gars d' en face. tel un quelconque Bastarreaud . Paradoxal ! Décidemment pour paraphraser le grand Will " There is something rotten in the kingdom of Rugby" !
    Et le cher Guy Noves, parait - il adepte "du beau jeu à la française" qui s' est acharné à selectionner un mec comme ça. Comprends pas !