Top 14 (J14) : Bordeaux-Bègles dominateur face à Lyon, Clermont s'impose à Pau dans un match spectaculaire

Top 14 (J14) : Bordeaux-Bègles dominateur face à Lyon, Clermont s'impose à Pau dans un match spectaculaire©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 10 janvier 2021 à 18h43

Alors que Bordeaux-Bègles n'a pas laissé place au suspense dans son duel face à Lyon (31-9), Pau et Clermont se sont totalement livrés pour une victoire auvergnate dans un match à huit essais (31-42).

Pau - Clermont

Le Stade du Hameau a été témoin d'un match fou, fou, fou ! Dans une rencontre durant laquelle les attaques ont souvent pris le pas sur les défenses, Pau et Clermont ont totalisé huit essais durant les 80 minutes. La Section Paloise a démarré très fort avec, coup sur coup, deux essais dans les dix premières minutes. Antoine Hastoy a tout d'abord bonifié une percée de Charly Malié puis Eoghan Barrett, qui a bien suivi un jeu au pied de Julien Fumat, ont fait mal à la défense clermontoise. Mais les Auvergnats, en force, ont immédiatement réagi par George Moala. Décomplexés, les Palois ont continué leur marche en avant et, à la suite d'un gros travail de ses avants, Giovanni Habel Küffner a aplati le troisième essai béarnais... et surtout le dernier de son équipe dans cette rencontre. Car, après cette entame tout feu, tout flamme, l'ASM a patiemment repris le contrôle des opérations. Après deux pénalités de Camille Lopez, Bastien Pourailly s'est construit tout seul son essai pour ramener l'ASM à deux points.

Clermont n'a jamais paniqué

Alors qu'Antoine Hastoy a redonné de l'air à Pau, Wesley Fofana a remis les deux équipes à égalité peu avant la mi-temps, aplatissant à l'issue d'une longue séquence collective clermontoise. Auteurs de 25 points en première période, les Palois ont été sevrés dans le deuxième acte avec seulement deux pénalités d'Antoine Hastoy dans les dix minutes qui ont suivi le repos. Peceli Yato, dans la foulée, a donné l'avantage à l'ASM sur l'extérieur en force avant que Pau ne soit réduit à quatorze durant dix minutes, Giovanni Habel Küffner ayant été pris en train de marcher sur un de ses adversaires. Une supériorité numérique dont les Auvergnats n'ont pas totalement profité, n'inscrivant que trois points par Camille Lopez. A un quart d'heure de la fin du match, Tim Nanai Williams a donné plus d'ampleur au succès clermontois (31-42) même si la Section Paloise a alors tout donné pour arracher, en vain le bonus défensif, qui permet de creuser un petit écart sur Montpellier.

Bordeaux-Bègles - Lyon

Face à une équipe qui a joué durant la semaine et privée d'éléments comme Mathieu Bastareaud ou Jonathan Wisniewski, Bordeaux-Bègles se devait d'être à la hauteur de l'événement. Et les joueurs de Christophe Urios l'ont bien été... contrairement aux ouailles de Pierre Mignoni. Si Léo Berdeu, titularisé à l'ouverture, a ouvert le score après dix minutes de jeu, le show Bautista Delguy a pu commencer. L'ailier international argentin en fait voir de toutes les couleurs à la défense du LOU après l'égalisation signée Matthieu Jalibert avant le quart d'heure de jeu. A la réception d'une chistera bien inspirée signée Rémi Lamerat, l'ancien joueur des Jaguares dans le Super Rugby n'a pas tremblé pour inscrire son premier essai sous le maillot de l'UBB. Le deuxième ne se sera fait attendre que deux petites minutes. Alors que Jalibert a parfaitement lu le placement défensif rhodanien, ce dernier a servi sur un plateau son coéquipier qui, après avoir fait apprécier sa pointe de vitesse, a signé son doublé express.

Le LOU n'a pas eu de répondant

Le bonus défensif a été tout aussi rapidement en ligne de mire. Après une nouvelle accélération de Jalibert, Maxime Lucu a pu servir idéalement Cameron Woki pour le troisième essai de l'UBB après seulement 25 minutes de jeu. Les Lyonnais ont tenté de répondre mais ont dû faire face au mur défensif girondin, Léo Berdeu parvenant timidement à ajouter trois points au pied juste avant la mi-temps, à la suite d'une faute au sol des joueurs de Bordeaux-Bègles. Le deuxième acte a toutefois démarré mal pour l'UBB qui a perdu sur blessure Cameron Woki, touché à une cheville. La deuxième mi-temps a été bien moins enlevée que la première, Charlie Ngatai ajoutant trois points pour le LOU peu avant l'heure de jeu alors que Jandré Marais, dans la foulée, a consolidé la victoire girondine (31-9). Les Lyonnais ont tenté jusqu'au bout de sauver l'honneur en inscrivant un essai mais ils ont fait face à un adversaire décidément intraitable. Alors que le LOU pourrait voir le podium s'éloigner, l'UBB reste dans la course au Top 6.

TOP 14 / 14EME JOURNEE
Samedi 9 janvier 2021
Castres - Agen : 39-23

Dimanche 10 janvier 2021
Brive - Montpellier : 23-22
Pau - Clermont : 31-42
Bordeaux-Bègles - Lyon : 31-9
21h05 : Toulouse - Stade Français Paris

Reportés à une date ultérieure
Racing 92 - La Rochelle
Bayonne - Toulon

Vos réactions doivent respecter nos CGU.