Top 14 (J12) : Brive s'offre Oyonnax, Castres fait retomber Toulouse dans ses travers

Top 14 (J12) : Brive s'offre Oyonnax, Castres fait retomber Toulouse dans ses travers©Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 02 décembre 2017 à 20h15

Alors que Brive a dominé Oyonnax dans le match de fond de tableau, Toulouse a craqué à domicile face à Castres quand Pau s'est offert l'UBB à domicile.

Vainqueur à Lyon la semaine passée, Toulouse recevait ce samedi Castres à Ernest-Wallon pour confirmer leur position dans les six premiers du classement du Top 14. Si Thomas Ramos a donné l'avantage au Stade Toulousain par sa botte, c'est Julien Caminati qui a frappé le premier avec le premier essai de la rencontre, confirmé par le pied de Benjamin Urdapilleta qui a ajouté trois points sur pénalité. Mais ce même Julien Caminati s'est mis à la faute en voulant empêcher un essai. Le résultat a été un carton jaune et un essai de pénalité, soit sept points automatiquement, qui a relancé le Stade Toulousain, revenu à hauteur à dix minutes de la mi-temps. Les Toulousains ont fait la course en tête suite à un essai de Thomas Ramos pour... deux minutes. Armand Batlle a profité d'un bon décalage de Smith pour aller aplatir en coin avant qu'Alex Tulou ne donne l'avantage au CO en force. Le chassé-croisé a continué avec la réponse de Yoann Huget avant un nouvel essai castrais signé Taumoepeau à vingt minutes du terme confirmé par Jenneker cinq minutes plus tard. Avec douze longueurs d'avance, la messe était dite et les essais de Ramos puis Bias coup sur coup n'a pas changé la donne. Castres s'impose de dix longueurs (31-41) en terre toulousaine. Les joueurs d'Ugo Mola n'ont pas confirmé leur succès à Lyon quand Castres leur inflige leur première défaite à domicile de la saison, avec le bonus offensif en prime.
Brive remporte le match de la peur
Ce Brive-Oyonnax sentait la poudre. Un match entre les deux équipes qui se partagent les deux dernières places avec un seul petit point d'avance pour le CAB avant la rencontre. Un match qui est parti très fort avec l'essai de Galala après à peine deux minutes de jeu. Si Botica a réduit l'écart pour Oyonnax, Codjo a remis l'USO à hauteur pour quatre minutes seulement avant un essai aplati par Ugalde, transformé par Germain pour remettre Brive sept points devant. Les deux buteurs se sont rendus la pareille pour que les deux équipes rentrent aux vestiaires avec un avantage de quatre points pour les Brivistes. Un avantage effacé à peine quatre minutes après le retour des vestiaires quand Gondrand a répondu par un essai à une nouvelle pénalité de Germain. Tout était à refaire et Oyonnax a bien cru tenir la victoire avec un essai de Ceccerelli à une vingtaine de minutes du terme mais c'était sans compter sur la combativité briviste et Asieshvili qui, à dix minutes du terme, a offert la victoire au CAB, qui a tenu deux minutes au-delà de la sirène avant d'exhulter (33-30). Une victoire qui enfonce un peu plus Oyonnax et met Agen dos au mur avant son match face à Clermont ce dimanche.
Pau s'impose face à l'UBB et remonte
Le dernier match de ce début de soirée a permis au public du Stade du Hameau de vivre une belle soirée ou, tout du moins, une belle deuxième période. Car, durant le premier acte, ce sont bien les joueurs de l'Union Bordeaux-Bègles qui ont fait la course en tête grâce à un essai de Fuatai peu avant la demi-heure de jeu mais aussi deux pénalités de Jalibert auxquelles l'ancien All Black Colin Slade a répondu par deux pénalités. Avec cinq points de retard à la mi-temps, les joueurs de la Section Paloise se devaient de réagir et, dès l'entame des débats, Colin Slade y est allé de son essai, relançant la machine béarnaise. Malié a confirmé le retour en grâce palois avec un essai servi sur un plateau par Armitage. La fin de match a permis à Tom Taylor et Matthieu Jalibert de s'affronter par pénalités interposées pour, finalement, un succès de dix longueurs de Pau (27-17). Victoire qui permet à la Section de reprendre place dans la première moitié du tableau et revenir à deux points de l'UBB, qui a laissé passer une occasion de se réinstaller dans le Top 6.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU