Top 14 (J11) : Le Racing 92 s'impose avec le bonus face à Clermont

Top 14 (J11) : Le Racing 92 s'impose avec le bonus face à Clermont©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 27 novembre 2022 à 18h49

Emmené par Christian Wade et ses deux essais, le Racing 92 a nettement pris le meilleur sur Clermont (46-12) et prend place sur le podium du Top 14 quand les Auvergnats signent un quatrième match sans la moindre victoire.



Clermont n'a pas voulu gâcher la fête. Alors que le Racing 92 a fêté ce dimanche avec ses supporters ses 140 ans, le club francilien est celui qui a fait les cadeaux avec une victoire bonifié face à l'ASM. Et le public ne devait pas être en retard à la Paris-La Défense Arena. En effet, Christian Wade a donné l'avantage aux Ciel-et-Blanc dès la 4eme minute. A la réception d'une passe au pied d'Antoine Gibert, l'ancien pensionnaire de la NFL n'a pas eu de difficultés pour aplatir le premier essai de la rencontre. Après avoir manqué la transformation, Nolann Le Garrec a pu régler la mire quatre minutes plus tard sur pénalité avant de voir son vis-à-vis Anthony Belleau manquer une tentative à sa portée, située plein axe à 30 mètres des perches. L'ancien Toulonnais a une nouvelle fois vu la cible lui échapper à la moitié du premier acte. Le Racing 92, quant à lui, a capitalisé sur sa domination dans le jeu, corsant l'addition dès la 25eme minute par l'intermédiaire d'Hassane Kolingar.

Clermont a timidement réagi

A la suite d'un ballon porté conquérant, le pilier a pu récupérer le contrôle du ballon et faire parler sa puissance pour aplatir le deuxième essai de la rencontre. Après un deuxième échec au pied de Nolann Le Garrec, Francis Saili a mis le club francilien sur le chemin du bonus offensif dès la demi-heure de jeu. Décalé par Max Spring, l'ancien joueur de Biarritz a profité d'une défense clermontoise absente pour marquer. Toutefois, les Jaunards se sont décidés à réagir peu de temps avant le retour aux vestiaires. A l'issue d'une combinaison entre George Moala et Kévin Viallard, Bautista Delguy a pu placer une accélération pour aller aplatir en coin et ramener l'ASM à 17 points à la pause. Le festival du Racing 92 a très vite repris en deuxième période. A l'issue d'une action confuse et d'une perte de balle clermontoise, Juan Imhoff a su résister pour aller à son tour à l'essai. Alors que les deux bancs se sont ouverts, le match a perdu en intensité.

Le Racing 92 a très bien fini

Les joueurs de Jono Gibbes en ont profité pour sortir les Ciel-et-Blanc du bonus offensif à l'entame du dernier quart d'heure. Après une récupération de balle de Jules Plisson, Alivereti Raka s'est joué de Christian Wade pour aller aplatir. Il n'en fallait pas moins pour réveiller le Racing 92, qui a fini le match en trombe. Profitant d'une passe manquée de Jules Plisson, Antoine Gibert a récupéré la balle et profité de la désorganisation auvergnate pour remonter un demi-terrain et remettre son équipe sur le chemin d'une victoire à cinq points. Un bonus offensif que Christian Wade n'a pas manqué d'assurer en toute fin de match. L'ailier anglais a également profité d'une maladresse côté ASM pour partir en contre et inscrire un essai facile. Une ultime pénalité de Finn Russell sur la sirène permet au Racing 92 de connaître une fête d'anniversaire heureuse avec ce net succès (46-12), qui lui permet de remonter à la troisième place du classement. Clermont, qui concède une troisième défaite de suite, continue de reculer dans la hiérarchie avec une dixième place.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.