Top 14 (J11) : Castres gagne dans la douleur contre le RCT

Top 14 (J11) : Castres gagne dans la douleur contre le RCT©Media365

Lucas Bertolotto, publié le samedi 25 novembre 2017 à 17h08

Après avoir été mené au score pendant la majeure partie du temps, Castres s'est imposé 20-19 samedi contre Toulon pour démarrer cette onzième journée de Top 14.

Le résumé
C'était dur pour le CO au stade Pierre Fabre samedi après-midi. Après un match difficile, les hommes de Christophe Urios sont venus à bout de Toulon en gagnant sur la plus petite des marges (20-19). Julien Caminati a lancé son équipe dès la quatrième minute de jeu après une belle inspiration de Benjamin Urdapilleta qui a mis son ailier en bonne position pour conclure (7-0). Mais la réaction varoise ne s'est pas faite attendre avec un nouvel essai inscrit par Chris Ashton. L'arrière anglais a profité d'un coup de pied rasant de Ma'a Nonu pour aplatir directement dans l'en-but (11eme). Six minutes plus tard, Nonu était cette fois à la conclusion d'une longue séquence toulonnaise pour donner l'avantage à son équipe (12-7). Urdapilleta a connu son premier échec de l'après-midi face aux poteaux à la 24eme minute mais sur le temps de jeu suivant, Rory Kockott a failli inscrire un essai. A la suite d'un contre, le demi de mêlée tarnais s'est vu rattrapé par Ashton dans l'en-but et n'a pas pu aplatir.
Le CO était mené à la pause 
Sur cette action, la décision de l'arbitre Alexandre Ruiz, de donner une mêlée au CO, a été très contestée, tout comme le second essai du RCT un peu plus tôt, qui était intervenu après un en-avant. Auteur d'une prestation mitigée, l'arbitre de cette rencontre a encore fait parler de lui en seconde période à la suite d'un plaquage de Ma'a Nonu (50eme). Avant la pause, le buteur de Castres a pu recoller au score grâce à une mêlée dominatrice. Le RCT menait 12-10 à la mi-temps mais le CO restait tout proche. L'équipe de Christophe Urios est même passée devant au tableau d'affichage par l'intermédiaire de son buteur qui a converti une pénalité avant de connaitre un gros passage à vide (51eme). Sur une interception assassine, Malakai Fekitoa a marqué son deuxième essai en Top 14 à la suite d'une course en solitaire d'environ soixante mètres juste avant l'heure de jeu (19-13).
Un carton jaune qui coûte cher à Toulon 
Mais le Rugby Club Toulonnais a fait preuve d'indiscipline à l'image de son pilier entrant Emerick Setiano qui a écopé d'un carton jaune (59eme). Cette supériorité numérique a permis au pack castrais de faire preuve de maîtrise sur un ballon porté dévastateur qui a parcouru trente mètres avant de mourir devant l'en-but. Récompensés, les avants ont obtenu un essai de pénalité après cette séquence (20-19). La fin de match a été marquée par les échecs des buteurs du CO. Trois pénalités manquées par Urdapilleta et une par Julien Caminati n'ont pas rassuré Castres qui s'impose finalement 20-19 et grimpe à la quatrième place du Top 14 avant les autres rencontres de cette onzième journée. Toulon chute de nouveau en prenant malgré tout le point de bonus défensif et connaît son troisième revers de rang avant de recevoir Lyon la semaine prochaine.

L'homme du match : Yannick Caballero (Castres)
Le troisième ligne castrais s'est montré conquérant samedi face à Toulon et a été une des pièces maîtresses du pack tarnais. Décisif dans l'avancée et sur les plaquages, Caballero a participé au ballon porté qui a offert l'essai de la victoire au CO.


 

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU