Top 14 - Demi-finales : Castres, une menace silencieuse

Top 14 - Demi-finales : Castres, une menace silencieuse©Media365

Lucas Bertolotto, publié le jeudi 24 mai 2018 à 12h00

Inattendu en phases finales après avoir décroché la sixième place du championnat lors de la dernière journée, Castres a fait encore mieux en s'offrant une demie face au Racing 92 samedi. Une rencontre lors de laquelle les joueurs de Christophe Urios n'ont pas le rôle de favori, ce qui ne leur déplaît pas depuis le début de la saison. Pour battre les Franciliens, la formation tarnaise pourra s'appuyer sur de nombreux détails qui lui ont permis d'accéder à ce stade de la compétition.

La perf' : Une victoire à Toulouse en appelant une autre


Le 2 décembre dernier, Castres faisait sensation en s'imposant 41-31 sur le terrain du Stade Toulousain, son adversaire de toujours. Un succès bonifié acquis grâce à six essais dont un de son meilleur marqueur Armand Batlle. Cette belle performance du CO confirmait une série de victoires qui s'est terminée après sept matchs, permettant aux Tarnais de s'installer dans les six premières places du Top 14. En renversant les Rouge et Noir lors du retour, les hommes de Christophe Urios ont pris un avantage sur leurs adversaires qui s'est avéré précieux pour le match de barrage au stade Ernest-Wallon.

La stat' : Six succès à l'extérieur qui font la différence


Les victoires à l'extérieur, c'est la spécialité du Castres Olympique cette saison. D'Oyonnax à La Rochelle en passant par Toulouse, Clermont et Bordeaux-Bègles avant de ponctuer cette belle statistique sur le terrain des Hauts-Garonnais la semaine passée, les Castrais ont fait trembler plus d'une équipe. En remportant six matchs hors de ses bases, le CO compte le total le plus haut du Top 14 à égalité avec le Racing 92. Des succès qui ont permis aux Tarnais de rattraper quelques points perdus à domicile et d'accrocher une place pour les phases finales. Cette rencontre à Lyon (sur terrain neutre) ne fait donc pas peur à Castres qui mettra en place le plan parfait pour venir à bout du Racing 92.

Le joueur : Armand Batlle 


Avec douze essais inscrits pour sa première saison sous le maillot castrais, Armand Batlle n'a pas déçu. Arrivé de Grenoble, l'ailier a disputé 24 rencontres de Top 14 et s'est offert le titre de meilleur marqueur du club. Le joueur arrivé dans l'anonymat l'été dernier est loin, il est désormais l'un des hommes forts des lignes arrières du CO. Ses talents de finisseur ont joué en sa faveur avec notamment deux doublés inscrits contre le Racing 92 et Toulouse, le week-end dernier, pour offrir une qualification en demi-finales à sa formation. La bonne nouvelle pour le CO : Armand Batlle va retrouver l'un de ses adversaires favoris samedi.

La révélation : Mathieu Babillot


Pour sa sixième année dans le Tarn, Mathieu Babillot a été omniprésent. Avec 21 matchs disputés dont 19 en tant que titulaire, le troisième ligne a réalisé une saison pleine, sa première en tant que titulaire dans les rangs du CO. Outre ses capacités à récupérer des ballons et à faire avancer son équipe le joueur de 24 ans a su être un véritable meneur de troupe. Nommé capitaine de la formation castraise en l'absence de Rodrigo Capo Ortega, Babillot s'est révélé être un leader indiscutable, aussi bien dans le vestiaire que sur le terrain, pour mener ses partenaires en phases finales.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU