Top 14 - Biarritz : Kuridrani a signé

Top 14 - Biarritz : Kuridrani a signé©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 30 juin 2021 à 10h45

Promu en Top 14 la saison prochaine, Biarritz a officialisé ce mercredi l'arrivée de Tevita Kuridrani, l'expérimenté trois-quarts centre international australien.



Pour son retour dans l'élite, Biarritz n'entend pas faire de la figuration. A peine quelques semaines après sa victoire aux tirs au but sur Bayonne lors de l'Access Match, le BO donne un grand coup d'accélérateur à sa campagne de recrutement. Alors que huit nouveaux joueurs vont rejoindre le club basque pour lancer la saison 2021-2022, à savoir les demis de mêlée Tomas Cubelli et Clément Darbo, les troisièmes-lignes Antoine Erbani et Josh Hyrell, les piliers Quentin Samaran, Zakaria El Fakir et James Cronin, ainsi que le demi d'ouverture Brett Herron, c'est une recrue d'un tout autre calibre qui va s'installer au pays Basque dans les semaines à venir. En effet, le BO a officialisé ce mercredi l'arrivée de Tevita Kuridrani, un international australien très expérimenté qui va venir renforcer la ligne de trois-quarts.

Kuridrani va former une paire détonante avec Saili

Après avoir porté le maillot des Wallabies lors de 61 matchs (22 essais), le trois-quarts centre va venir vivre à Biarritz sa première expérience loin de l'Australie. Natif de Suva, sur les îles Fidji, le joueur de 30 ans, n'a connu que les Brumbies, puis la Western Force durant sa carrière professionnelle débutée en 2012. C'est via un tweet de Jean-Baptiste Aldigé, le président du club, que le BO a annoncé la signature de Tevita Kuridrani pour les trois prochaines saisons, soit jusqu'en juin 2024. Sans doute que la présence dans l'effectif biarrot d'Henry Speight, également natif de Suva et qui a porté à 19 reprises le maillot des Wallabies, a pu peser dans la balance. Cette signature va permettre au staff du BO de former une ligne de centre à même de mettre en difficulté les grosses cylindrées du Top 14, associant Tevita Kuridrani à l'international néo-zélandais Francis Saili (2 sélections). Biarritz ne veut pas être reprendre l'ascenseur dans un an et s'en donne visiblement les moyens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.