Top 14 - Barrages : Les réactions après Toulouse - Castres

Top 14 - Barrages : Les réactions après Toulouse - Castres©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le samedi 19 mai 2018 à 21h27

Castres s'est qualifié pour les demi-finales du Top 14 ce samedi en s'imposant 23-11 sur la pelouse du Stade Toulousain. A l'issue de la rencontre, Ugo Mola, Sébastien Bézy, Armand Batlle et Yannick Caballero se sont exprimés dans les colonnes de L'Equipe, avec déception pour certains et fierté pour d'autres.

Après la victoire 23-11 sur le terrain de Toulouse lors du match de barrage ce samedi, le troisième ligne de Castres Yannick Caballero n'a pas caché sa joie dans L'Equipe : « On est très heureux après cette qualification en demies. On savait que ce serait dur, surtout à l'extérieur. Mais on l'avait fait et on a vu Lyon hier soir. On savait à quoi s'attendre. Notre première période a été parfaite. Mais on y a laissé beaucoup de jus. En seconde période et contre le cours du jeu on a marqué de nouveau un bel essai. Ça nous a mis en confiance. Inconsciemment on a baissé de rythme et le coaching toulousain a été bon. Nous avons souvent reculé et nous avons commis des fautes. On a pris des pénalités, il y a eu de l'énervement. Il faut savoir rester calme. C'était déjà dur à quinze alors à quatorze... On n'a rien lâché. »

Batlle : « A défaut de tout casser à Lyon, on va essayer de jouer »


Pour l'ailier tarnais Armand Batlle, qui a inscrit un doublé ce samedi, c'est jouissif de s'imposer grâce à la force d'un collectif : « On savait qu'en phases finales, tout est remis à zéro. Le petit Castres Olympique avec son budget de onze millions d'euros, club anti-stars, a réussi à se retrouver sur le collectif, comme le demandait notre coach Christophe Urios. C'est plaisant de savoir qu'en Top 14, même sans stars, on peut faire une bonne saison. Nous n'étions pas favoris. On nous attendait au tournant. Mais nous avions bien préparé ce match avec l'idée de prendre très vite l'avantage au score. Et après, on n'a rien lâché. Cette victoire n'est pas un aboutissement : juste une étape. On va vite récupérer ce soir parce qu'on va affronter le vice-champion d'Europe. Cette saison, on a eu du mal à manœuvrer le Racing 92. On ne partira pas favori, encore une fois. Mais on aura le temps d'y penser. A défaut de tout casser à Lyon, on va essayer de jouer. »

Bézy : « On a des regrets »


Le demi de mêlée toulousain Sébastien Bézy est déçu de s'être incliné à ce stade de la compétition après avoir réalisé une belle phase régulière : « On a des regrets. C'est dommage. Car on fait plutôt une bonne saison en finissant troisièmes mais on n'a pas concrétisé cela... Sur le peu de ballons qu'on avait, on n'a pas su mettre notre jeu en place. On a subi les choses en première période. On est pris à l'impact et le CO prend le jeu en mains. On reprend un essai d'entrée de seconde période et là, nous nous sommes retrouvés en difficulté, même si nous avons su réagir ensuite. Mais il aurait fallu marquer un deuxième essai. Sur le match, franchement, il n'y a rien à dire. Les Castrais méritent amplement leur victoire. »

Mola : « Nous avons mal joué »


Le manager du Stade Toulousain Ugo Mola n'a pas caché sa déception après le rugby pratiqué ce samedi qui n'a pas été le même que celui de cette saison : « On est tombé contre une excellente équipe de Castres qui a su nous faire déjouer, comme elle sait le faire assez régulièrement. Avec nous, ça a été le cas trois fois cette saison. Ça nous laisse un goût amer. Mais bon, ce barrage, c'est le match où nous avons le moins bien joué notre jeu. J'ai même le sentiment que nous ne sommes jamais entrés dans la partie. Les raisons on va les chercher et les trouver mais une chose est sûre, nous avons mis trop de temps à entrer dans ce barrage. Castres a pris le score très vite et nous avons surjoué et déjoué. Et surtout nous avons mal joué. Rien à voir avec le rugby que nous avons proposé tout au long de la saison. Quel dommage. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.