Top 14 (barrages) : Bordeaux-Bègles-Racing 92, les compteurs sont remis à zéro

Top 14 (barrages) : Bordeaux-Bègles-Racing 92, les compteurs sont remis à zéro©Panoramic , Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le dimanche 12 juin 2022 à 10h40

Ce dimanche soir, à 21h05, Bordeaux-Bègles et le Racing 92 s'affrontent en barrages du Top 14. Deux formations en quête de rachat.



Un duel qui vaudra le détour. Ce dimanche soir, à 21h05, Bordeaux-Bègles et le Racing 92 s'affrontent en barrages du Top 14. Deux formations qui n'ont pas forcément bien conclu leur saison régulière. Pas plus tard que la semaine dernière, le Racing 92 a clairement dû s'arracher pour venir à bout de Toulon (21-16). Une victoire qui intervenait après deux défaites consécutives, toutes compétitions confondues. De son côté, Bordeaux-Bègles a terminé ce même exercice par une défaite sur la pelouse de l'avant-dernier, à savoir Perpignan (22-15). Surtout, les hommes de Christophe Urios n'ont remporté que trois de leurs dix derniers matchs, toutes compétitions confondues. Mais, ce dimanche, tout est, en quelque sorte, remis à zéro. L'enjeu est de rejoindre les demi-finales du championnat de France.

"Prime à l'équipe qui a le plus envie"

Dans des propos rapportés par l'AFP, à ce sujet, Urios a ainsi notamment déclaré : "Sur les matches à élimination directe, c'est la prime à l'équipe qui a le plus envie, celle qui contrôle le mieux son jeu, qui s'adapte le mieux à l'arbitre, celle qui est la plus réaliste aussi. Le Racing est une équipe un peu comme nous. Ils sont un peu imprévisibles, à travers leur saison et leur jeu." En face, le Racing 92 en est à sa douzième phase finale consécutive. Le manager de la formation, à savoir Laurent Travers, a également réagi : "Maintenant, il n'y a plus de points : les compteurs sont à zéro. C'est un nouveau championnat : on est satisfait de la saison, on aimerait être très satisfaits." De son côté, son troisième ligne Wenceslas Laurent a ajouté : "Les phases finales, c'est un nouveau championnat. Tout est possible : les cartes sont sur la table, à nous de saisir les opportunités. Sur un match, tout est possible, ça dépend de comment l'équipe arrive sur la rencontre. On n'a pas envie de terminer notre saison sur la pelouse de Bordeaux."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.