Perpignan : Nouvelle arrivée, budget, équipementier... Les grands chantiers de l'USAP

Perpignan : Nouvelle arrivée, budget, équipementier... Les grands chantiers de l'USAP©Media365

Thibault Laurens, publié le vendredi 19 avril 2019 à 09h15

Durant une soirée nommée « L'USAP d'aujourd'hui et de demain » durant laquelle de nombreuses annonces ont été faites, Christian Lanta, le directeur sportif de Perpignan, a notamment annoncé la signature, en vue de la saison prochaine, de Georges Tilsley (27 ans) en provenance de Bordeaux-Bègles. Le futur budget et le prochain équipementier ont également été dévoilés.

Et de quatre pour l'USAP ! Après les arrivées de Quentin Etienne (Oyonnax), Thibauld Suchier (Béziers) et Piula Faasalele (Toulouse), Georges Tilsley (Bordeaux-Bègles) évoluera sous les couleurs des Sang et Or la saison prochaine. Le puissant trois-quarts aile de l'UBB (1,96m, 104kg) était annoncé avec insistance du côté de Perpignan depuis quelques semaines. C'est Christian Lanta, au cours d'une soirée qui s'est tenue jeudi soir ayant pour thème « L'USAP d'aujourd'hui et de demain », qui a annoncé le recrutement du Néo-Zélandais. Il s'est engagé pour deux saisons avec les Catalans. Pour autant, le recrutement de la lanterne rouge du Top 14 n'est pas terminé. Trois recrues seraient encore espérées et notamment Damien Chouly (33 ans). Le troisième ligne clermontois serait proche d'effectuer son retour à Perpignan, lui qui a été Champion de France avec l'USAP en 2009.

25 millions d'euros pour moderniser Aimé-Giral


Durant cette même soirée, organisée par le président de l'USAP François Rivière, de nombreuses annonces ont été faites, dans le but de présenter un plan qui permettra de pérenniser le club, notamment sur le plan économique. Pour cela, les dirigeants comptent énormément sur une modernisation d'Aimé-Giral. « Il faut changer en profondeur le contexte économique de l'USAP et augmenter nos ressources propres. Il faut qu'on modernise et qu'on agrandisse Aimé-Giral. (...) On veut accueillir une équipe pour la Coupe du Monde 2023 et une équipe de rugby à VII pour les JO », a détaillé Denis Navizet, le directeur général de l'USAP. Un poste qui sera bientôt occupé par Bruno Rolland. Perpignan souhaite se donner les moyens de rebondir au plus vite après une année catastrophique en Top 14. Ainsi, François Rivière table sur un chantier coûtant aux alentours de 25 millions d'euros d'ici pour la réfection de son antre. Par ailleurs, le budget de Perpignan pour la saison prochaine sera de 11 millions d'euros, contre 16 cette année.

Adidas, nouvel équipementier pour les trois prochaines années

Ces ressources financières, l'USAP va les chercher dans différents secteurs. Tout d'abord, le club va changer d'équipementier et cela, dès la saison prochaine. Adidas remplacera Errea pour les trois prochaines années. Des partenariats, au nombre de deux, ont été signés avec des entreprises de Catalogne du Nord. Quant à un potentiel naming d'Aimé-Giral, cette éventualité serait plutôt envisageable concernant le nouveau centre d'entraînement qui doit être prêt pour 2022. Enfin, le président Rivière, qui a sauvé le club après la descente en investissant massivement, a répété son envie de poursuivre l'aventure : « Je ne suis pas un président isolé, il n'y a jamais eu autant de partenaire à l'USAP. Je ne lâcherai pas la corde tant que ces projets n'aboutiront pas, ils sont essentiels pour l'USAP et le territoire. » Pour réussir à bien ces missions, le président catalan pourra compter sur Christian Lanta qui occupera de nouvelles fonctions et supervisera notamment les opérations de Perpignan. « Je ferai toujours le lien avec le sportif, a déclaré ce dernier. Patrick Arlettaz aura plus de responsabilités au niveau du sportif. » L'USAP de demain, c'est déjà aujourd'hui.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.