Montpellier : Saint-André "aime cet état d'esprit"

Montpellier : Saint-André "aime cet état d'esprit"©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 27 décembre 2021 à 23h39

Incontestablement, le MHR est l'équipe en vogue lors de ces dernières journées de Top 14. Encore vainqueurs sur le terrain de Biarritz (12-27) malgré un scénario compliqué, les hommes de Philippe Saint-André ont changé.



Pas grand-chose n'arrête Montpellier en cette première partie de saison. C'est même à un joueur de moins, après l'expulsion de Chalureau à l'heure de jeu, que les Héraultais sont allés chercher leur victoire (12-27) en inscrivant deux essais. "On savait que ce serait compliqué, Biarritz a fait tomber beaucoup d'équipes de haut de tableau à domicile, rappelle le pilier Enzo Forletta (sur Canal+). Alors oui, on n'a pas été disciplinés, mais on l'a été dans le sens où on a été solidaires entre nous. C'est ce qu'il faut retenir sur ce match." Une rencontre qui permet à Montpellier de conclure la phase aller - certes avec un match de plus - à égalité de points avec Toulouse, deuxième. Les joueurs de Philippe Saint-André, meilleure attaque de Top 14, restent sur six victoires de suite.

Camara : "Désormais, on renverse les matchs"

Forletta reprend : "Rien n'était parfait, c'est sûr. Mais dans le comportement, il y a quelques signes qui montrent qu'on ne se lâche pas, qu'on est les uns derrière les autres. Quand on joue en équipe, c'est ce qu'il faut retenir et c'est ce qui peut nous faire avancer." L'ailier Julien Tisseron approuve : "L'an dernier, on rendait les mêmes copies mais on craquait."


Le manager "PSA" ne se prive pas d'effectuer le même constat : "Même à un de moins, on finit très bien les matchs. On n'a pas eu l'impression d'être à sept contre huit devant. J'aime cet état d'esprit." Le capitaine Yacouba Camara, de retour lundi soir, n'est pas moins fier : "On ne va pas s'enflammer, mais ça nous servira pour la suite. La saison dernière, difficile, nous a permis de nous resserrer. Désormais, on renverse les matchs. Quelque chose s'est passé dans le groupe. On s'est dit les choses au moment du carton rouge, et on a confiance les uns envers les autres."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.