Montpellier, Pau et le Stade Français gagnent à domicile

Montpellier, Pau et le Stade Français gagnent à domicile©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 07 septembre 2019 à 23h43

Les trois matchs de 20h45 de la 3eme journée de Top 14, ce samedi, ont vu Montpellier, le Stade Français et Pau l'emporter à domicile. Vainqueurs dans la douleur de Bayonne (33-27), les Parisiens ouvrent ainsi leur compteur, tandis que l'entraîneur du MHR, comme Christophe Urios un peu plus tôt, est sorti gagnant de ses retrouvailles avec son ancien club La Rochelle.


Montpellier - La Rochelle : 30-16

Au même titre que Christophe Urios avec l'UBB à Castres, un peu plus tôt, les retrouvailles de Xavier Garbajosa avec La Rochelle ont tourné à l'avantage de l'ancien entraîneur des Maritimes, vainqueur samedi de ses anciennes couleurs avec ses nouvelles (30-16). Un succès renversant de la part du MHR, fortement malmené en première mi-temps par des Rochelais ayant le tort de ne trouver la faille qu'une seule fois (essai de Roudil). Une erreur d'autant plus regrettable que la physionomie a complètement changé en seconde mi-temps, avec une équipe montpelliéraine survoltée, à l'image de Paul Willemse, auteur d'un doublé pour sa première titularisation. L'international français non retenu pour la Coupe du Monde par Jacques Brunel avait ouvert son compteur sur une action partie des propres 22 mètres des Héraultais. Immelman a lui aussi inscrit, en fin de match, le troisième essai des hommes de Garbajosa après que le MHR a remonté le ballon sur 80 mètres. A la pause, peu de monde dans le stade aurait imaginé pareil renversement de situation.

Pau - Agen 18-12

Après trois journées, Pau reste invaincu à domicile. Les Palois sont pourtant passés à deux doigts de perdre leur premier match au Hameau, samedi soir face à Agen (18-12). A quatre minutes de la fin, c'est même le SUA qui tenait sa victoire, avant que Votu ne transperce le rideau adverse pour permettre à la Section d'arracher sa deuxième victoire devant son public après celle obtenue contre Brive lors de la 1ere journée (33-14). Un essai sous forme de soulagement pour les Palois, qui avaient pourtant mieux débuté la rencontre en menant rapidement 6-0. C'est toutefois Agen, dont la première réaction de la partie s'était traduit par un essais sous les poteaux, qui avait regagné les vestiaires avec un point d'avance (7-6). Hamadache s'était immédiatement chargé de redonner l'avantage à Pau, mais c'était sans compter sur une grosse erreur de la défense paloise, un peu plus tard, qui permettait à Sadie de marquer un essai qui fleurait bon la victoire avant que Votu n'en décide autrement, privant même le SUA du même coup du bonus.

Stade Français - Bayonne : 33-27

Première pour le Stade Français. Après deux défaites, les deux en déplacement, le club de la Capitale a profité de sa première sortie à domicile pour lancer sa saison en remportant sa première victoire, samedi face à Bayonne (33-27). Un stade Jean-Bouin sous le charme du départ, canon, de ses protégés, avec deux essais d'entrée, par Lapègue et Hamadoui, à chaque fois suite à un service de Segonds. Une entame de feu qui ne paralysait pas pour autant le promu, pourtant de nouveau surpris par Lapègue juste avant la pause alors que Ruru avait un temps relancé les siens. Mais à la reprise, Bayonne décidait de jouer son va-tout et inscrivait à son tour deux essais coup sur coup (Graaf puis Gorin). Les Basques revenaient ainsi sur les talons du Stade Français (30-24). Sous pression, les hommes de la Capitale continuaient de souffrir sur les vagues déclenchées par le promu. Mais les Parisiens ont eu le mérite de résister jusqu'au bout et de conserver cette première victoire ô combien précieuse et très cruelle pour Bayonne, d'autant que les Basques ne se sont même pas consolés avec le bonus défensif, le malheureux Ordas manquant une pénalité très importante à une minute de la fin. Deux semaines après s'être imposés sur la pelouse du Racing 92, les Bayonnais n'ont pas signé de nouvel exploit dans la Capitale. Mais ils n'en étaient pas loin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.