Montpellier : La drôle de mésaventure vécue par Capelli

Montpellier : La drôle de mésaventure vécue par Capelli©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 26 juin 2022 à 13h00

Le MHR a fêté son premier titre de champion de France sans un de ses héros qui a vécu une sacrée mésaventure.



Montpellier a enfin décroché la timbale ! Vendredi, au Stade de France, le MHR a remporté son premier titre de champion de France version ovale en prenant le meilleur sur Castres (29-10). Alors, forcément, cela se fête ! Ce dont ne se sont pas privés de faire les troupes de Philippe Saint-André dans la capitale, du coup de sifflet final jusqu'à l'aube du lendemain. Les Héraultais ont fait couler la bière à flots et festoyé autour du bouclier de Brennus dans un bar du IIeme arrondissement de Paris. Avec leurs familles mais aussi des supporters, les Montpelliérains se sont lâché comme jamais et sont restés dans l'établissement jusqu'à plus de 6 heures du matin.

Une fête à Paris jusqu'à plus de 6 heures du matin


La célébration de ce premier titre de champion de France s'est poursuivie à Montpellier, samedi soir. A la maison, les rois du Top 14 ont partagé leur joie avec leurs fans locaux. Près de 5000 personnes se sont ainsi rassemblées sur la Place de la Comédie pour apercevoir le bouclier de Brennus vers 20 heures autour du capitaine Yacouba Camara, Guilhem Guirado, Fulgence Ouedraogo ou de Vincent Rattez, qui avait oublié sa médaille sur la pelouse dyonisienne. Tous les lauréats étaient là. Sauf un.

Capelli s'est trompé de voie

Mickaël Capelli faisait défaut. Après la nuit très festive traversées par les nouveaux champions, le deuxième-ligne s'est trompé de train au moment de partir pour Montpellier... Capelli, qui partira cet été à Pau où il a signé trois ans, se serait trompé de voie à la Gare de Lyon. « Il y avait deux trains, y a 59 mecs qui sont montés à gauche et lui est monté à droite », a expliqué Jean-Baptiste Elissalde, entraîneur de la défense du MHR, au micro de RMC Sport. Le joueur de Montpellier, qui a remplacé Bastien Chalureau à la 58eme minute et a évolué durant 22 minutes au SDF, a pris la direction de Lyon et devait ensuite rejoindre ses coéquipiers plus tard dans la soirée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.