MHR : Deux joueurs convoqués en correctionnelle !

MHR : Deux joueurs convoqués en correctionnelle !©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le mercredi 28 septembre 2022 à 19h31

Deux joueurs du MHR devront se présenter devant un tribunal correctionnel en février prochain pour répondre de leurs actes. Ils se sont retrouvés impliqués dans une rixe lors des célébrations du titre de champion de France.



On a beaucoup parlé du sacre de Montpellier en Top 14 au mois de juin dernier. Tout d'abord parce qu'il revêt un aspect historique, c'est le premier titre hexagonal du MHR. Mais aussi en raison de la fameuse troisième mi-temps des rugbymen. On se souvient d'une belle fête populaire et d'une communion avec les supporters sur la place de la Comédie. Et parmi les fêtards, Enzo Forletta s'était particulièrement distingué par ses vidéos publiées sur les réseaux sociaux, rapidement devenues virales. On y aperçoit le pilier héraultais, pas toujours très sobre, chantant et célébrant le Bouclier de Brennus remporté avec ses camarades.

Mais il y a des lendemains de fête qui déchantent. Midi Libre a fait savoir ce mardi qu'Enzo Forletta et deux autres membres de l'effectif montpelliérain se sont retrouvés impliqués dans une rixe de boîte de nuit durant leur célébration du titre. Pierre Lucas aurait eu maille à partir avec un client de l'établissement où se trouvait tout ce beau monde, en raison d'un comportement jugé déplacé du trois-quarts du MHR par ce monsieur à l'attention de sa femme. Suite à cette première altercation, une seconde échauffourée aurait également eu lieu ensuite à l'extérieur de la discothèque.


Intervenus à la rescousse, Enzo Forletta et Thomas Darmon se sont aussi accrochés avec le belligérant. Verdict : une fracture de la mâchoire et dix jours d'ITT (Incapacité Temporaire de Travail) pour le client de l'établissement ainsi qu'un nez cassé et deux jours d'ITT pour un membre de la sécurité de ce lieu. Bien qu'il se trouve à l'origine des rixes, Pierre Lucas a été écarté par la police dans cette affaire, contrairement à ses deux coéquipiers qui ont été placés en garde à vue le 21 septembre. Et Midi Libre a informé que la suite mènera les deux joueurs poursuivis devant le tribunal correctionnel au mois de février.

Une convocation en février

Suite à la parution de cette information et à sa vaste divulgation, le MHR a réagi par le biais d'un communiqué de presse ce mardi soir. "Cette garde à vue, qui a pris fin plus tard dans la journée, donne suite à l'agression dont l'un des joueurs a été victime cet été dans un établissement de nuit montpelliérain et dont les circonstances restent à éclaircir. Le Montpellier Hérault Rugby se tient aux côtés de ses joueurs, qui ont toujours témoigné d'un comportement exemplaire sur le terrain comme en dehors et n'ajoutera aucun commentaire dans l'attente du jugement" peut-on y lire. Après l'annonce de la rechute d'Arthur Vincent, les champions de France n'abordent pas leur choc contre le Stade Toulousain ce dimanche sous les meilleurs auspices.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.