Lyon : Donner match perdu pour cause de coronavirus, Mignoni confirme être pour

Lyon : Donner match perdu pour cause de coronavirus, Mignoni confirme être pour©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 29 août 2020 à 15h15

Si la LNR a décidé de reporter les matchs des équipes touchées par le coronavirus, Pierre Mignoni a confirmé sa volonté de donner match perdu dans un tel cas de figure mais avec des concessions.

La LNR a pris position. Alors que certains dirigeants, dont le président du LOU Yann Roubert, étaient favorable à imposer match perdu à un club ne pouvant pas présenter un groupe complet à cause du coronavirus, le Comité Directeur de la Ligue Nationale de rugby a préféré une solution moins radicale. En effet, dans un tel cas de figure et malgré un calendrier surchargé, le report des rencontres sera privilégié. Toutefois, Paul Goze a laissé ouverte la porte à un changement de doctrine si la situation devenait incontrôlable. Récemment interrogé par le quotidien Le Figaro, Pierre Mignoni a pris le pas de son président. « J'ai effectivement soutenu la solution du match perdu en cas d'annulation, assure l'entraîneur du LOU. Ce qui risque d'arriver. » Mais, pour compenser la dureté d'une telle mesure, il préconise d'« enlever de la pression sur les clubs ». Afin « que les équipes n'aient plus une épée de Damoclès au-dessus de la tête », l'ancien demi de mêlée international préconise un abandon partiel des relégations à l'issue de la saison.

Mignoni propose une seule relégation et une seule montée de Pro D2

En effet, si la LNR n'a pas modifié la composition de ses deux divisions, provoquant un conflit avec la Fédération Française de rugby ayant mené à la création de la Nationale pour faire le tampon entre le monde amateur et le monde professionnel, Pierre Mignoni propose une seule relégation en juin prochain. « Ce qui signifie pas de descente et ne conserver qu'une montée depuis la Pro D2, qualifier les huit premières équipes en phases finales... », ajoute l'entraîneur du club rhodanien. Alors que son club a été touché à plusieurs reprises par le coronavirus, ce dernier veut absolument voir le rugby reprendre son activité, quitte à faire les compromis qu'il propose. « Il faut absolument jouer, il faut que les journées se disputent. Qu'on parle à nouveau de rugby à la télé, dans les journaux, que ça joue au maximum si on veut que nos clubs vivent, ajoute l'ancien international. Si on en arrive à devoir annuler des matchs, vu le peu de dates disponibles, on ne pourra pas les rejouer. » Si l'Angleterre compte à plusieurs reprises jouer en semaine, Pierre Mignoni écarte totalement cette possibilité, d'où son idée de donner match perdu en cas d'annulation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.