Les enjeux de la dernière journée

Les enjeux de la dernière journée©Media365

Thibault Laurens, publié le vendredi 24 mai 2019 à 15h31

Ce samedi clôturera la saison 2018-2019 du Top 14. Si plusieurs données sont déjà connues depuis un moment (descente de l'USAP, qualification en demi-finale de Toulouse et Clermont), la 26eme et dernière journée du championnat regorge d'enjeux dans le haut du tableau. Petit passage en revue des forces en présence.

Ça y est. La fin de la phase régulière du Top 14 approche à grand pas. Ce samedi, à 16h15, toutes les équipes joueront leur dernier match de la saison. S'il est acté que Perpignan évoluera l'an prochain en Pro D2, que Grenoble disputera un barrage face au perdant de la finale de Pro D2 ô combien éprouvant et que Toulouse et Clermont participeront à une demi-finale à Bordeaux, quelques inconnues restent à résoudre, notamment concernant les phases finales.

Le Racing en bonne position


Quelles seront les trois formations qui accompagneront le LOU, troisième du classement avant la 26eme journée et déjà assuré d'un barrage à domicile, en phases finales ? Actuellement, c'est le Racing 92 (4eme, 69 points) qui figure en ballottage favorable. Forts de leur succès bonifié la semaine passée face à Perpignan, les Ciel et Blanc se rendront à Agen (12eme, 38 points) pour valider un barrage à domicile. Contre des Agenais déjà maintenus et dont le XV titulaire sera fortement remanié (Quentin Béthune, Denis Marchois, Antoine Miquel et Julien Hériteau seront notamment en tribunes), les Franciliens devraient eux aligner une équipe quasiment similaire à celle concoctée face à l'USAP. De ce fait, le Racing devrait l'emporter et assurer son barrage à domicile.

Castres, attention au piège



Le Castres Olympique (5eme, 69 points) possède également son destin entre les mains. Pour confirmer leur place dans le Top 6, les Tarnais devront disposer de Toulon (10eme, 53 points) sur la pelouse de Pierre-Fabre. Une mission loin d'être aisée étant donné la forme actuelle des Toulonnais, totalement décomplexés depuis quelques semaines (trois victoires lors des cinq derniers matchs dont des succès face à Toulouse et Clermont). Le champion de France en titre reste sur une victoire maîtrisée sur la pelouse d'Agen et doit impérativement gagner sous peine de voir sa qualification compromise. Nul doute que les coéquipiers de Mathieu Babillot auront à cœur de réaliser un gros match pour permettre à Urios de goûter une dernière fois aux phases finales avec le CO avant de s'envoler pour Bordeaux-Bègles la saison prochaine.

Montpellier, l'exploit ou le désarroi



Enfin, Montpellier et La Rochelle se disputeront la sixième et dernière place qualificative. Si les premiers nommés occupent la sixième place (66 points), il paraît difficile d'imaginer le MHR disputer les barrages. Pour cause, les Cistes se déplaceront sur la pelouse de Clermont. Des Clermontois qui souhaiteront terminer en beauté une année exceptionnelle en restant invaincus à Marcel-Michelin cette saison. Des motifs d'espoir existent tout de même pour les hommes de VernCotter à l'image de leur dynamique depuis trois mois. En effet, les Héraultais ont remporté sept de leurs huit derniers matchs, empochant 33 points sur 40 possibles. Enfin, Montpellier semble être la bête noire de Clermont à l'extérieur et reste sur quatre succès consécutifs sur la pelouse auvergnate. Cependant, les absences de Louis Picamoles et de Fulgence Ouedraogo pourraient peser lourd dans le résultat final. D'autant plus qu'ils devront impérativement empocher le point de bonus offensif. Une mission (quasi) impossible.

La Rochelle en position de chasseur

À l'aube de cette dernière journée, La Rochelle n'est virtuellement pas qualifiée pour les barrages. Pire encore, les Charentais ne sont pas maîtres de leur destin et devront se défaire de Bordeaux-Bègles (9eme, 57 points) qui n'a plus rien à jouer. Cependant, l'UBB voudra sans aucun doute laver son honneur et stopper sa série de quatre défaites consécutives, dont une humiliation subie face au Stade Toulousain. Pour le Stade Rochelais, une victoire à Marcel-Deflandre pourrait ne pas suffire, même si les Jaune et Noir paraissent en meilleure position que Montpellier pour accrocher le dernier strapontin.

Trois rencontres sans enjeu particulier


Le Stade Toulousain (1er, 93 points) accueillera la lanterne rouge Perpignan (14eme, 12 points) dans un stade Ernest-Wallon à guichets fermés. Une rencontre totalement déséquilibrée sur le papier et qui pourrait donner lieu à un énième festival offensif toulousain. En mission commando afin de ramener le Bouclier de Brennus sur la place du Capitole, les hommes d'Ugo Mola prendront à coup sûr la rencontre très au sérieux. Condamné à un barrage d'accession face au perdant de la finale de Pro D2, Grenoble (13eme, 28 points) recevra l'une des meilleures équipes à l'extérieur cette saison, à savoir le LOU (3eme, 74 points). Malgré la probable rotation d'effectif qu'effectuera Pierre Mignoni, les Lyonnais comptent préparer au mieux leur barrage à domicile, le premier de leur histoire. Enfin, le StadeFrançais (8eme, 60 points), qui a vu ses derniers rêves de qualification s'envoler la semaine dernière après sa défaite face à Montpellier, accueillera la SectionPaloise (11eme, 43 points).

Classement Top 14 avant la 26eme journée 

1 - Toulouse  93 points
2 - Clermont  82 points
3 - Lyon  74 points
4 - Racing  69 points
5 - Castres  69 points
6 - Montpellier  66 points
7 - Stade Rochelais  66 points
8 - Stade Français  60 points
9- Bordeaux-Bègles  57 points
10 - Toulon  53 points
11 - Pau  43 points
12 - Agen  38 points
13 - Grenoble  28 points
14 - Perpignan  12 points

Vos réactions doivent respecter nos CGU.