Le K.O de Samuel Ezeala pose question

Le K.O de Samuel Ezeala pose question©Media365
A lire aussi

Antoine Poussin, publié le mardi 09 janvier 2018 à 12h56

Lors de la rencontre entre le Racing 92 et l'ASM Clermont-Auvergne ce dimanche, le jeune Samuel Ezeala, 18 ans, a subi un violent K.O. L'ensemble du rugby français a réagi, dont Provale ce mardi.

Que faisait Samuel Ezeala (ASM) sur la pelouse de l'U Arena dimanche soir face au Racing 92 ? Percuté de plein fouet par Virimi Vakatawa aux alentours de l'heure de jeu, le jeune joueur de 18 ans est tombé littéralement K.O. Des images impressionnantes qui ont fait réagir l'ensemble du rugby français. Ce mardi, c'est le syndicat des joueurs professionnels, Provale, qui s'est exprimé dans un communiqué. « À la suite du grave accident qu'a subi Samuel Ezeala lors de la rencontre Racing 92 / ASM Clermont et qui a laissé beaucoup d'amoureux du rugby sans voix, Provale rappelle une fois de plus que la santé des joueurs doit être une priorité absolue pour l'ensemble des familles du rugby afin de garantir aux joueurs la protection de leur intégrité physique. Provale note également la réactivité et la qualité de la prise en charge du joueur sur le terrain par l'ensemble des personnels médicaux présents pendant la rencontre ». L'organisme a ajouté : « L'intensité, le rythme et la fréquence des matchs en Top 14 peut poser la question de la présence sur le pré d'un jeune joueur de 18 ans dont le morphotype ne correspond pas à ceux des athlètes +hors-normes+ évoluant dans le Top 14 ». Même si le rugby français cherche à faire jouer ses jeunes, il faut dans un premier temps les protéger selon Provale : « Il en va de l'intérêt de tous de protéger nos jeunes joueurs et nous devons tous adopter des comportements responsables afin de leur permettre de faire le sport qu'ils aiment dans les meilleures conditions possibles ». En effet, les images du drap blanc et du jeune joueur inconscient sur la pelouse ont laissé les spectateurs et téléspectateurs inquiets ce dimanche. Pour autant, Ezeala va mieux. Il est à l'hôpital Beaujon à Clichy-la-Garenne depuis, où il a notamment reçu la visite de son coach, Franck Azéma, mais aussi de Virimi Vakatawa, venu s'excuser. Il devrait rentrer en Auvergne ce mardi.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU