La Rochelle : Sazy veut rebondir en championnat

La Rochelle : Sazy veut rebondir en championnat©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 27 mai 2021 à 18h22

Après la finale de Champions perdue devant Toulouse, Romain Sazy, le capitaine de La Rochelle, espère rebondir avec force dans le Top 14.



La Rochelle a disputé sa première grande finale, samedi dernier. Le Stade Rochelais n'est pas passé loin mais il a échoué devant Toulouse (22-17) en finale de la Champions Cup à Twickenham. Les joueurs étaient évidemment frustrés après cette finale. « La déception a été grande, a concédé Romain Sazy dans L'Equipe, jeudi. On a mis du temps à évacuer. Hier (mardi), on a eu un entraînement collectif qui a fait du bien à tout le monde. On a retrouvé des sensations de groupe, le ballon, on a transpiré un peu. » « En arrivant à ce niveau de la compétition, ce que tu ne veux pas, c'est ce qui s'est passé pour nous. Aller en finale et ne pas gagner, rentrer avec une petite médaille, c'est très très dur. Ce titre, le club et les joueurs en avaient vraiment très envie, et même besoin », ajoute le capitaine.

Sazy : « On a besoin d'être payés, d'être récompensés »


« Besoin », dit-il ? « On est des compétiteurs, mais encore plus cette saison. Avec le Covid, on a été privés de beaucoup de choses, c'est la saison la plus longue qu'on ait vécue. On a besoin d'être payés, d'être récompensés. Cet aboutissement, c'est une obsession, confie Sazy. On vient de toucher du doigt un titre européen. On voulait ramener le trophée sur le Vieux-Port, revivre cette émotion qu'on avait eue en 2014, quand on était montés en Top 14. Pour être unis à jamais, marquer l'histoire du club. Là, on n'est pas passés loin. Maintenant, il faut faire les choses dans l'ordre. »

Sazy : « Je ne suis pas inquiet, on va vite basculer »

Et maintenant justement, les regards sont tournés vers le Top 14 où La Rochelle, 2eme derrière le Stade Toulousain, vise un premier sacre. « Ça a fait mal, on s'est aperçu qu'on avait le moyen de gagner. On a vu les opportunités qu'on avait laissées. La frustration est encore plus grande. C'est dur à encaisser, mais j'espère qu'on aura d'autres occasions. C'est l'objectif. On ne veut pas revivre ce moment, regarder une équipe soulever un trophée sous nos yeux. À la fin du match, il y avait des visages fermés, des larmes. Il faut se servir de ces images, de cette frustration emmagasinée, pour atteindre nos objectifs en Championnat. Je ne suis pas inquiet, on va vite basculer », ambitionne le joueur de 34 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.