La femme de Julian Savea en remet une couche sur le rugby français

La femme de Julian Savea en remet une couche sur le rugby français©Media365

Rédaction , publié le mercredi 19 septembre 2018 à 09h07

Après avoir fustigé le niveau de Toulon eu du Top 14 le week-end dernier, Fatima Savea en a remis une couche en fustigeant la presse française.

Deux jours après avoir déclencher la colère des supporters de Toulon, Fatima Savea a remis de l'huile sur le feu mardi. La femme de Julian a critiqué la façon dont la presse française s'était emparée de l'affaire. « Wooooooh ! J'ouvre Twitter pour la première fois depuis ce week-end et BOOOM ! Désolé les gars, je ne pensais pas que les médias allaient faire de mes tweets une grosse affaire. Je suis humaine et je suis autorisée à avoir une opinion comme tout le monde sur les réseaux sociaux. Nous aimons cette ville, les gens, les supporters... mais on ne peut pas nier que le rugby en France est à un niveau différent de ce que je suis habituée à regarder. C'est tout. Je pense que mes tweets ont été pris hors contexte. Et merde ! Je pensais avoir réussi à m'être débarrassée des médias néo-zélandais quand nous avons quitté le pays. Cela a dû être une longue journée de travail pour eux. », a-t-elle tweeté sur son compte qu'elle avait pourtant fermé dimanche face au flux de critiques.


Pour rappel, Fatima Savea n'avait pas mâché ses mots dimanche pendant le match de son mari contre le Stade Français. Les Toulonnais ont concédé leur troisième défaite (37-10) en 4 journées de championnat et le champion du monde avec les All Blacks n'a pu faire des miracles pour sa deuxième titularisation, écopant même d'un jaune à dix minutes du terme pour une altercation. « J'en suis sûre, cette équipe ne sait pas comment faire une passe. » Loin de s'arrêter là, elle a également estimé que « le rugby de ce côté-là du monde est vraiment en retard (par rapport à la Nouvelle-Zélande). Je ressens la douleur de Julian sur le terrain. » Tant de paroles qui ne risquent pas de calmer les supporters de la Rade qui lui reprochent déjà « d'être bien contente de dépenser le gros salaire de son mari » comme le prouvent certaines photos.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.