(J11) : Le Racing souffre, Castres s'offre le LOU, nul entre les promus

(J11) : Le Racing souffre, Castres s'offre le LOU, nul entre les promus©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 21 décembre 2019 à 17h50

Le Racing a souffert mais a fini par battre Montpellier lors de la 11eme journée de Top 14, alors que Castres a rendu un bel hommage à Ibrahim Diarra en battant le leader lyonnais et que les promus Bayonne et Brive se sont quittés sur un nul.

Bayonne 6 - 6 Brive
Premier nul de la saison pour Bayonne et pour Brive ! Les deux promus n'ont pas réussi à se départager sur la pelouse de Jean-Dauger, balayée par la pluie et le vent. Dans des conditions extrêmement difficiles, les deux équipes se sont quittées sur le score de 6-6. Brive menait 3-0 à la mi-temps grâce à une pénalité de Thomas Laranjeira. Mais Bayonne à égalisé à la 55eme par Romain Barthélémy. Malgré le carton jaune écopé par Arnaud Duputs, l'Aviron a tenu, et c'est lui qui a pris l'avantage à la 76eme grâce à Brandon Fajardo, alors que le CAB évoluait à son tour à 14 suite au carton jaune de Victor Lebas. Mais Laranjeira a finalement offert le nul à son équipe sur une dernière pénalité à la sirène. Bayonne est désormais huitième et Brive quatrième.

Castres 29 - 12 Lyon

Voilà un match qui va rester dans les mémoires des supporters castrais, pour des raisons très différentes ! D'abord car le CO, opposé au LOU, a rendu un émouvant hommage à Ibrahim Diarra, sacré champion de France avec le club castrais en 2013 et décédé cette semaine. Mais aussi car la rencontre a dû être arrêtée pendant quelques minutes à la 50eme en raison d'une coupure d'électricité (revendiquée par la CGT Energie, comme à Agen un peu plus tard) et que le match s'est presque terminé dans la nuit, avec un arbitrage vidéo inutilisable. Et enfin car Castres s'est offert le scalp du leader lyonnais : 29-12. Le CO a parfaitement maîtrisé cette rencontre, en remportant les deux mi-temps et en s'offrant le bonus offensif. Ils ont marqué deux essais en première mi-temps, par Geoffrey Palis (8eme) et Thomas Combezou (40eme), alors que le LOU, qui a écopé de deux cartons jaunes (Hendrik Roodt à la 27eme et Josua Tuisova à la 40eme) et perdu Baptiste Couilloud (épaule) dès la 3eme minute, s'est contenté d'une pénalité, signée Charlie Ngatai. En deuxième période, c'est le CO qui s'est retrouvé deux fois en infériorité numérique (Rory Kockott à la 49eme et Ludovic Radosavljevic à la 777eme) mais cela n'a pas empêché le club tarnais de poursuivre sa marche en avant, avec des essais signés Kockott (45eme) et Jody Jenneker (74eme), Benjamin Urdapilleta inscrivant les points au pied (trois pénalités de Jonathan Wisniewski pour Lyon). Le LOU repart donc bredouille de son déplacement et se retrouve sous la menace de l'UBB, qui recevra La Rochelle dimanche. De son côté, Castres est dixième, à un point du Top 6.



Racing 92 29 - 25 Montpellier

Battu à domicile par Bordeaux-Bègles il y a trois semaines, le Racing 92 a renoué avec la victoire à la Paris La Défense Arena en Top 14, en dominant Montpellier sur le score de 29-25. Mais que ce fut dur pour les Franciliens ! Ils menaient 23-12 à la mi-temps, grâce à un essai de Louis Dupichot (12eme) et un essai de Virimi Vakatawa (40eme), qui disputait son 100eme match sous le maillot ciel et blanc, et des points au pied de Maxime Machenaud, contre deux essais signés Gela Aprasidze (15eme) et Jan Serfontein (21eme) côté MHR. Le champion du monde Handre Pollard a également profité de cette mi-temps pour inscrire ses premiers points dans le Top 14, en transformant le premier essai. Le Racing a bien fait de prendre de l'avance en première période, car il a perdu la deuxième 13-6, encaissant un essai d'Anthony Bouthier (62eme) et huit points au pied de Pollard, alors que Machenaud et Teddy Iribaren avaient marqué deux pénalités. Montpellier doit donc se contenter du bonus défensif, et garde sa troisième place en attendant Agen - Toulouse. De son côté, le Racing est neuvième mais n'est qu'à un point du Top 6, en attendant les matchs de dimanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.