FFR : Une minute de silence pour Thomas ce week-end, partout en France

FFR : Une minute de silence pour Thomas ce week-end, partout en France©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 24 novembre 2023 à 17h50

L'hommage était évident de la part de la Fédération, en souvenir du jeune rugbyman décédé tragiquement.



Après le terrible drame ayant touché Crépol, où l'adolescent Thomas Perotto a été poignardé à mort lors du bal du village dans la nuit de samedi à dimanche, c'est tout le rugby français qui est en deuil, puisque le jeune joueur de seize ans appartenait au club voisin de Romans-Péage. La Fédération Française a annoncé qu'une minute de silence serait respectée ce week-end sur tous les terrains du pays, à commencer par ceux de Top 14 et de Pro D2.

"Le président a pris contact personnellement avec le club de Thomas"

"Dès l'annonce du décès, la FFR, en lien avec la Ligue Auvergne - Rhône-Alpes, est immédiatement intervenue auprès du club avec sa cellule psychologique pour accompagner toutes celles et ceux qui ont été choqués par le drame. Le président de la FFR, Florian Grill, a eu l'occasion de présenter ses condoléances sur la page Facebook du club ainsi que sur sa page personnelle. Il a également pris contact personnellement avec le président du club de Thomas pour offrir notre soutien complet. A la suite d'une décision du bureau fédéral, cette minute de silence reflète notre profond respect et notre solidarité. A nouveau, la FFR tient à exprimer sa sincère compassion à la famille de Thomas, à ses coéquipiers, au club ainsi qu'à l'ensemble de la communauté de Crépol, éprouvée par cet événement tragique."

La Fédération réitère enfin ses pensées en cette période de deuil profond qui appelle au recueillement, alors qu'au niveau judiciaire, le principal suspect nie avoir porté le coup de couteau fatal à la victime. Agé de 20 ans, celui-ci a été arrêté mardi avec six acolytes dans les environs de Toulouse, d'après les informations de BFMTV (il y a eu deux autres interpellations près de Romans-sur-Isère). Il aurait voulu s'introduire dans la soirée alors qu'il n'était pas inscrit, ce qui a provoqué une rixe puis la poursuite des échauffourées à l'extérieur de la salle des fêtes, là où le meurtre a eu lieu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.