Coronavirus : Laporte favorable à un huis-clos en Top 14

Coronavirus : Laporte favorable à un huis-clos en Top 14©Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 12 mars 2020 à 19h37

Face à la menace liée au Covid-19, Bernard Laporte a confié dans un entretien accordé à Midi Olympique être favorable à la tenue des matchs du Top 14 à huis-clos.

Si plusieurs ligues ou fédérations ont déjà pris position, le rugby français est dans l'expectative. Alors que les rencontres face à l'Irlande dans le cadre du Tournoi des 6 Nations ont toutes été reportées, les dirigeants du Top 14 n'ont pas encore décidé de la tenue ou non des rencontres de la 18eme journée programmée les 21 et 22 mars prochains mais également des rencontres suivantes. Interrogé sur le sujet par le magazine Midi Olympique, le président de la Fédération Française de rugby Bernard Laporte a d'abord tenu à souligner l'état d'esprit montré par les décideurs de la LNR et des clubs. « J'ai l'impression qu'il y a la recherche d'une décision collégiale et c'est très bien, assure l'ancien entraîneur du XV de France. Je vois, où plutôt je perçois que les clubs professionnels prennent en compte aussi la tournée en Argentine du XV de France au mois de juillet prochain. »

Laporte : « Le huis clos me semble être la moins mauvaise des solutions »

Toutefois, alors qu'une décision devrait être prise au début de la semaine prochaine, aucun consensus n'a pour le moment été trouvé. En effet, alors que certains clubs comme le Stade Français Paris se sont exprimés en faveur d'une tenue des rencontres à huis-clos, d'autres tels Toulon militent pour un report des rencontres. Bernard Laporte, pour sa part, a affirmé sa position en faveur de l'organisation des matchs sans spectateurs. « Le huis clos me semble être la moins mauvaise des solutions mais je me garderai bien de donner un avis définitif car je sais que l'économie du rugby professionnel est aussi grandement dépendante de la billetterie, assure un patron du rugby français précautionneux en ces temps de campagne électorale. L'essentiel restant la participation de tous les acteurs à ce que je pourrais appeler la 'moins mauvaise des solutions'. Nous ne sommes pas le football avec des droits TV qui garantissent 75% du budget des équipes professionnelles. »

Laporte : « Nous avons la possibilité de tout reporter de trois semaines »

Toutefois, Bernard Laporte le concède, le rugby français devra s'adapter à toutes les évolutions de la situation que provoque le Covid-19. Mais le patron de la FFR espère ne pas avoir à prendre des décisions lourdes de conséquences. « Je ne souhaite pas arriver à cette solution radicale mais tout dépendra de l'évolution de la crise, assure l'ancien membre du gouvernement. Nous travaillons tous les scénarii y compris sur le décalage de la fin de saison afin que toutes les compétitions puissent avoir lieu jusqu'au bout. » Bernard Laporte ouvre tout de même la porte à un décalage des rencontres, avec une limite. « Nous ne pourrons pas faire de tour de magie, nous avons la possibilité de tout reporter de trois semaines, mais au-delà, ce sera difficile, tempère le président de la FFR. Mais nous n'en sommes pas encore là, nous nous adapterons en fonction de l'évolution de la situation sanitaire. » Concernant le Top 14, la décision est dans les mains des clubs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.