Carnet noir : Setiano perd deux cousins rugbymen

Carnet noir : Setiano perd deux cousins rugbymen©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le samedi 16 juillet 2022 à 22h20

Emerick Setiano a eu la douleur de perdre deux cousins la nuit dernière à Angers. Poignardées à l'arme blanche, les deux victimes ont succombé à leurs blessures.



Quelle triste nouvelle ! Ce samedi le club de rugby d'Angers pleure le décès de deux anciens joueurs. Prénommés Manolito et Atama, respectivement âgés de 19 ans et 21 ans, ces deux frères ont été poignardés mortellement dans la nuit de vendredi à samedi sur l'esplanade Coeur de Maine dans le chef-lieu du Maine-et-Loire. D'Après Ouest France, ces deux jeunes adultes ainsi qu'un adolescent de 16 ans, Ismaël, ont eu maille à partir aux alentours d'1h du matin avec un homme de 32 ans. Celui-ci est revenu à 2h50, armé d'un couteau de boucher, pour commettre l'irréparable.


Les trois victimes ont reçu "un coup de couteau au thorax" d'après le Procureur de la République d'Angers. Le coupable présumé a été interpellé puis hospitalisé. "Toute la famille du SCO Rugby Angers s'associe à la douleur des parents d'Atama et Manolito qui ont trouvé la mort cette nuit à Angers. Atama et Manolito étaient des enfants du club. Nous adressons nos sincères condoléances à leur famille et à toute la communauté Wallisienne. Soyez assurés de notre soutien en ces moments douloureux" a publié le club local sur son compte Facebook ce samedi après-midi.

L'émotion du pilier toulonnais Setiano

Toujours d'après Ouest France, les deux ex-rugbymen qui ont succombé à leurs blessures malgré l'intervention des secours, sont des cousins d'Emerick Setiano, le pilier du Rugby Club Toulonnais. "Horrible. Paix à vos âmes mes petits-cousins" a alors publié sur son compte Instagram l'international tricolore. Originaire par filiation de Wallis-et-Futuna dans l'océan Pacifique, Emerick Setiano a toutefois vu le jour à Angers et y a été formé avant d'éclore au plus haut niveau. Ces disparitions brutales rappellent hélas les nombreux décès dans le monde du rugby depuis le début de l'année civile.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.