Carnet noir : Disparition de Jérôme Gendre

Carnet noir : Disparition de Jérôme Gendre©Media365

Paul Rouget : publié le jeudi 08 octobre 2020 à 13h20

Ancien meilleur réalisateur du championnat de France sous les couleurs narbonnaises, Jérôme Gendre est décédé dimanche, à l'âge de 43 ans. 

"Une tristesse indescriptible." Au sein de l'Esc-Bac-Asp comme des autres anciens clubs de Jérôme Gendre, c'est le choc. Âgé de 43 ans, l'ancien demi-d'ouverture, notamment passé par Pau, Clermont, Castres, Auch, Béziers et Narbonne, est décédé dimanche matin des suites d'un malaise cardiaque. "Une belle personne, gentille, bienveillante comme on n'en fait plus trop aujourd'hui", a témoigné pour L'Indépendant Samuel Chinarro, qui a côtoyé Gendre à Prades, où les deux hommes étaient respectivement en charge des avants et des arrières du club de Fédérale 2. 


Meilleur réalisateur du championnat de France, qu'on appelait alors le Top 16, sous le maillot narbonnais lors de la saison 2002-2003, il s'était ensuite engagé dans le monde amateur à la fin des années 2000, devenant joueur puis entraîneur de l'Esc-Bac-Asp, avec qui il est monté en Fédérale 3 il y a quatre ans. "Il est parti beaucoup trop tôt, à l'âge de 43 ans, après avoir été successivement joueur puis entraîneur du club, et l'artisan majeur de l'accession en Fédérale 3 et du titre glané à Aimé Giral en 2016. Tu vas nous manquer", peut-on encore lire dans un message laissé par le club des Pyréennes-Orientales sur Facebook. Vice-champion de France de Fédérale 3 avec Prades, il s'était installé dans le Roussillon et avait lancé un cabinet d'assurances, rapporte encore le quotidien catalan. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.