Bordeaux-Bègles : Christophe Urios s'engage pour les quatre prochaines saisons

Bordeaux-Bègles : Christophe Urios s'engage pour les quatre prochaines saisons©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 19 novembre 2018 à 14h49

L'Union Bordeaux-Bègles a annoncé ce lundi la signature de Christophe Urios en tant que manager général pour les quatre prochaines saisons. L'actuel entraîneur de Castres avait annoncé qu'il quitterait le CO dès l'intersaison. Il ne rejoindra donc pas le XV de France après la Coupe du Monde au Japon.

Nul ne sait si Jacques Brunel continuera à être sélectionneur du XV de France au-delà de 2020, année de la fin de son contrat, mais une chose est sûre, ce n'est pas Christophe Urios qui le remplacera. Quatre mois après avoir annoncé, à la surprise générale, qu'il allait quitter Castres avec qui il venait d'être sacré champion de France, l'emblématique entraîneur de 52 ans a trouvé un nouveau point de chute : il va entraîner Bordeaux-Bègles pendant les quatre prochaines saisons. L'UBB, actuel huitième de Top 14, a vécu une trêve internationale mouvementée, puisque Rory Teague a été démis de ses fonctions et remplacé jusqu'à la fin de saison par Joe Worsley, qui s'occupait de la défense. Les dirigeants de l'UBB, qui souhaitaient recruter un coach français, avaient reçu plusieurs dizaines de CV. C'est donc Urios qui aura l'honneur de s'asseoir sur le banc girondin le 1er juillet prochain, et y restera, sauf catastrophe, jusqu'en juin 2023. Selon les informations de RMC, l'ancien coach de Bourgoin et Oyonnax n'a pas de clause dans son contrat lui permettant de rejoindre le XV de France si la Fédération française faisait appel à lui. En tout cas, le match entre Castres et Bordeaux-Bègles, prévus le 22 décembre et le 13 avril, auront une saveur particulière pour l'ancien talonneur...


Marti : « Urios, le mec qui nous manquait »


En conférence de presse suite à l'annonce de l'arrivée de Christophe Urios à la tête de l'UBB, le président du club girondin Laurent Marti s'est présenté face à la presse. Ce dernier a expliqué pourquoi son choix s'était porté sur l'actuel patron du secteur sportif de Castres, champion de France en titre. « C'est le mec qui nous manquait pour franchir un palier. Je crois que c'est le meilleur manager français actuel. Dès que nous avons été mis en contact et que j'ai compris qu'il y avait un intérêt, il est tout de suite devenu ma priorité, a déclaré le patron de l'UBB lors de cette conférence de presse. Nous avons échangé à partir du mardi, j'avais un déplacement professionnel le mercredi à Toulouse et on en a profité pour se rencontrer. Christophe était à Bègles hier après-midi (dimanche) dans ces locaux, nous sommes tombés d'accord immédiatement. » Un accord ainsi officialisé ce lundi et qui prendra effet à compter de la saison prochaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.