Biarritz : Un simple avertissement après le match face à Bayonne

Biarritz : Un simple avertissement après le match face à Bayonne©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 01 juillet 2021 à 20h40

La Préfecture des Pyrénées-Atlantiques a donné un avertissement au Biarritz Olympique après les manquements aux obligations sanitaires vus lors du match face à Bayonne.

Le Biarritz Olympique peut souffler. A l'occasion de l'« Access Match », barrage d'accession au Top 14, face à Bayonne, le club basque s'est signalé par des manquements aux règles sanitaires. Alors que le club dirigé par Jean-Baptiste Aldigé s'était engagé à ne pas effectuer de vente d'alcool dans l'enceinte du Stade Aguiléra et à respecter une jauge limitée à 5 000 spectateurs, aucune de ces deux règles n'avait été respectée. Dans des propos recueillis par l'AFP, le Procureur de la République de Bayonne Jérôme Bourrier a précisé que « 6 582 billets ont été vendus ou distribués, auxquels s'ajoutent des personnes accréditées » alors que ce dernier avait ouvert une enquête préliminaire qui a été confiée au commissariat de police de Bayonne. Dans le même temps, les dirigeants du BO ont été convoqués par Eric Spitz, Préfet des Pyrénées-Atlantiques afin de s'expliquer sur les conditions d'organisation de la rencontre.

Le BO a reconnu avoir fauté

Quelques jours après la rencontre, qui a permis à Biarritz de retrouver l'élite du rugby professionnel français aux dépens de son rival honni, les dirigeants du BO se sont expliqués concernant les « manquements graves et manifestes aux règles prévues dans le cadre de la gestion de la sortie de crise sanitaire ». Ces derniers ont admis avoir dépassé la jauge fixée à 5 000 spectateurs, ne pas avoir systématiquement vérifié le pass sanitaire des personnes entrant dans le Stade Aguiléra mais également avoir mis en place une vente d'alcool à emporter en marge du match. Selon les informations de RMC Sport, l'attitude des dirigeants biarrots leur a permis d'éviter une sanction. En effet, dans un courrier en date du 30 juin dernier, la Préfecture a donné un avertissement au BO. En cas de récidive, cette dernière envisage « des restrictions » de l'activité du club « pouvant aller jusqu'à la fermeture du Stade Aguiléra », sachant qu'une fermeture administrative du club pourrait le priver des aides de l'Etat. Si, sur le volet administratif, le Biarritz Olympique semble hors de danger, aucune décision n'a encore été prise par la LNR sur le volet sportif.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.