Barrages : Mignoni : " Un bel exploit "

Barrages : Mignoni : " Un bel exploit "©Media365

Matthieu Angosto, publié le samedi 19 mai 2018 à 11h38

Découvrez les réactions des différents acteurs de Toulon-Lyon, le premier barrage du Top 14, qui a eu lieu ce vendredi, à Mayol. Les Lyonnais ont réussi l'exploit de se qualifier, au terme d'un match haut en suspense.

Lyon a créé l'exploit. Deux ans après la remontée du club en Top 14 et pour leur première phase finale, les Lyonnais ont éliminé le RC Toulon dans un match extrêmement serré. A égalité 19-19 à l'issue de la prolongation, le LOU ne doit sa qualification qu'à un plus grand nombre d'essais inscrits (2 à 1). Interviewé par l'AFP après le match, le manager Pierre Mignoni était ravi de la performance de son équipe : « Quand on tient une chance, il faut la saisir. On a eu un peu de réussite. Toulon aurait pu marquer un ou deux essais en plus. Après, on a fait preuve de beaucoup d'énergie, respecté des choses simples sur l'organisation. On a su les faire déjouer. Bravo à mes joueurs, c'est incroyable, un bel exploit ».

Bastareaud : « C'est une grosse déception »


Du côté Toulonnais, la pilule était évidemment dure à avaler. Éliminés devant leur public, les Varois n'ont pas démérité, mais ont buté sur la défense lyonnaise. « C'est triste, frustrant. Confie le capitaine, Mathieu Bastareaud, à l'AFP. Chapeau à Lyon, on a eu des occasions mais on n'a pas réussi à les concrétiser. Cela s'est joué à des détails. [...] On s'est trompé, voulu tenter des choses alors qu'on aurait dû jouer plus simplement ». Même son de cloche du côté du manager, Fabien Galthié : « C'est vrai que des détails, sur les déplacements et la gestion, n'ont pas été bien réalisés, mais sur un match comme ça, on ne peut pas demander la perfection. Malgré tout ce déchet, on laisse trois essais en route ». Des imprécisions qui coûtent très cher à Toulon, puisque ces occasions manquées les privent une place en demi-finale.

Boudjellal : « C'est un échec »


Autre grand déçu, le président du RCT, Mourad Boudjellal. « Je voulais aller tout casser à Lyon, j'ai changé d'avis, je n'aurai rien cassé du tout à Lyon finalement ». Des propos qui font écho à ceux tenus dans le conflit entre les présidents de l'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille, Jean-Michel Aulas et Jacques-Henri Eyraud. Les demi-finales du Top 14 se dérouleront en effet au Groupama Stadium, l'antre de l'OL. Mais les Varois ne feront pas le déplacement, laissant le LOU profiter d'une demi-finale devant leur public. « C'est un échec, poursuit Boudjellal, interrogé par RMC Sport. On va dire que c'est la fin d'une période. [...] On va partir sur une autre période pour attaquer ce nouveau championnat l'année prochaine. Ces années ne sont pas inutiles, il y a un héritage, il va maintenant falloir exploiter cette génération de jeunes joueurs toulonnais qui a gagné beaucoup ces dernières années ». De grands bouleversements sont donc à prévoir du côté de Toulon, lors de l'intersaison.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.