Agen-Toulouse : La CGT a revendiqué la coupure d'électricité

Agen-Toulouse : La CGT a revendiqué la coupure d'électricité©Media365

Mathieu WARNIER : publié le dimanche 22 décembre 2019 à 10h35

A la suite de l'interruption du match de la 11eme journée du Top 14 entre Agen et Toulouse consécutive à une coupure de courant, le syndicat CGT a revendiqué cet acte.

Quand la grève s'invite en Ovalie. En tout début de deuxième période du match de la 11eme journée du Top 14 entre Agen et Toulouse, le Stade Armandie a été plongé dans le noir à la suite d'une coupure d'électricité pendant une vingtaine de minutes durant lesquelles le match n'a pas pu se poursuivre. Pendant le match, le Maire d'Agen Jean Dionis a assuré que cette coupure était « sauvage ». « Scandaleux ! Je viens d'avoir confirmation par EDF/Enedis qu'il s'agissait d'une coupure sauvage ! Que les grévistes continuent comme cela, ils vont avoir les Françaises et les Français avec eux ! », a déclaré ce dernier avec beaucoup d'ironie via son compte Twitter. Et l'édile n'était vraiment pas loin de la vérité.


La CGT : « Energéticiens en grève = pas de jus ! »

En effet, en début de soirée, la section des Alpes-Maritimes du syndicat CGT Energie a revendiqué via le même réseau social avoir coupé le courant à l'occasion de la rencontre entre Agen et Toulouse, mais également lors de la rencontre entre Castres et Lyon, disputée plus tôt ce samedi après-midi au Stade Pierre-Fabre. « La #CGT revendique les coupures de courant des 2 rencontres du TOP 14, ce samedi 21 décembre 2019, Castres - Lyon au Stade Pierre-Fabre, Agen - Toulouse au Stade Armandie », assure le syndicat dans son tweet. Ils affirment que cette action est en lien avec la lutte contre le projet de réforme des retraites voulu par le gouvernement et en droite ligne avec les perturbations vues dans les transports en commun. Une action qui a tout du symbole et qui va faire parler.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.